Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

A Strasbourg, l'entreprise Biosynex s'apprête à commercialiser un test de diagnostic rapide du Covid-19

Le gouvernement a promis des tests de diagnostic rapide pour détecter le coronavirus. L'entreprise Biosynex, à Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg, attend la validation de la Haute autorité de santé pour commercialiser son test sérologique rapide du Covid-19.

Biosynex à Illkirch (Bas-Rhin) figure parmi les leaders des tests de diagnostic rapide.
Biosynex à Illkirch (Bas-Rhin) figure parmi les leaders des tests de diagnostic rapide. - Biosynex

L'entreprise Biosynex, installée depuis 2005 au parc d'innovation à Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg (Bas-Rhin), annonce qu'elle va commercialiser un test sérologique rapide pour le dépistage du Covid-19. A partir d’une goutte de sang, ce test permettra aux médecins dans un premier temps ou aux laboratoires habilités, de détecter les anticorps spécifiques de la maladie. Le résultat apparaît en une dizaine de minutes. "Cette détection sérologique permet de déterminer rétrospectivement l’exposition au virus de porteurs sains ou de patients ayant présenté des signes mineurs de l’infection au Covid-19", indique l’entreprise.

A terme, ces auto-tests pourront être utilisés par tout un chacun" - Larry Abensur, le président de Biosynex

Biosynex, spécialisé dans les auto-tests notamment (grossesse, VIH, infection urinaire...), attend la validation de l'autorité médicale avant de lancer la production à grande échelle de ces tests sérologiques. Une évaluation est également en cours aux hôpitaux universitaires de Strasbourg. Une fois le feu vert des autorités donné, la production pourrait être lancée lundi 6 avril en Chine, à raison de 100.000 tests fabriqués par jour. Ils seront ensuite acheminés dans les jours suivants via un pont aérien. A la mi-avril, 500.000 tests pourraient ainsi être disponibles en France.

"A terme, ces auto-tests pourront être utilisés par tout un chacun", explique Larry Abensur, le président de Biosynex, à France Bleu Alsace, "mais on n'en est pas encore là". "La technologie est prête". Ces tests doivent permettre un dépistage massif de la population.

L'entreprise alsacienne, qui emploie 180 salariés, va également commercialiser des tests comme ceux réalisés actuellement, avec prélèvement d'un échantillon dans la fosse nasale. Pour l'instant, ce sont les seuls tests approuvés par la Haute autorité de santé.  

L'entreprise Biosynex à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin).
L'entreprise Biosynex à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin). - Biosynex
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu