Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A l'Ehpad de Vergt en Dordogne, plus d'un résident sur deux a demandé le vaccin contre la Covid-19

-
Par , France Bleu Périgord

La vaccination contre la Covid-19 entamée jeudi en Dordogne s'est poursuivie ce week-end dans les établissements périgourdins. A l'Ehpad Korian du Pays de Vergt, 54% des résidents ont demandé à bénéficier du vaccin. Ils ont reçu samedi la première des deux injections.

Un résident se fait vacciner contre la Covid-19 à  l'Ehpad Korian du Pays de Vergt en Dordogne
Un résident se fait vacciner contre la Covid-19 à l'Ehpad Korian du Pays de Vergt en Dordogne © Radio France - Emmanuel Claverie

Après les premiers établissements publics jeudi 7 janvier, les EHPAD privés de Dordogne ont entamé à leur tour leur campagne de vaccination des résidents contre la Covid-19. L'Ehpad Korian du Pays de Vergt, a ainsi procédé samedi à la vaccination de 13 de ses 24 résidents parmi lesquels une centenaire et de sept membres du personnel de l'établissement mais aussi de la Maison de santé voisine répondant aux critères d'âge et de santé.

Au départ, j'étais sceptique, mais réflexion faite, puisque je suis en société, j'ai pris la décision de le faire. Francette, 88 ans"

Parmi le personnel de santé vacciné ce jour-là, Max Renaudie, médecin généraliste à Vergt depuis 1978
Parmi le personnel de santé vacciné ce jour-là, Max Renaudie, médecin généraliste à Vergt depuis 1978 © Radio France - Emmanuel Claverie

Le reportage de France Bleu Périgord

Francette, bientôt 89 ans fait partie des résidents qui souhaitaient se faire vacciner. Marquée par une mauvaise expérience il y a quelques années avec un sérum antitétanique, la retraitée reconnait avoir hésité. "Au départ j'étais sceptique confie-t-elle, mais réflexion faite, puisque je suis en société,  j'ai pris la décision de le faire. Il le faut" insiste-t-elle. Une opinion que partage Jean-Claude, 85 ans. "Puisqu'on le propose et que c'est en vue du bien commun, moi j'ai choisi de le faire! Je n'ai pas hésité une seconde, dès le premier jour j'en ai parlé à mon médecin qui a dit d'accord."

Un taux de vaccination conforme aux objectifs 

Pour Sandrine Astier, la directrice de l'établissement, ce taux de 54% de personnes vaccinées est satisfaisant. "Pour moi, plus de 50% c'est important explique-t-elle. L'objectif était d'arriver à vacciner le plus possible de personnes âgées pour sortir de ce tunnel et de ce virus. Parmi ceux qui ont refusé explique-t-elle, des résidents qui n'ont jamais été vaccinés de toute leur vie, parce que ce n'est pas du tout leur façon de faire et leur souhait. D'autres personnes étaient frileuses avec ce nouveau vaccin et avaient un peu peur. On espère que sur la deuxième injection, certains résidents changeront d'avis conclut-elle. 

La campagne de vaccination au sein de l'établissement a demandé beaucoup d'organisation explique Chloë, infirmière

Choix de la station

À venir dansDanssecondess