Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

À l'hôpital de Château-Gontier, les enfants vont au bloc opératoire en voiturette électrique

dimanche 22 juillet 2018 à 21:45 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

C'est une initiative qui a commencé il y a quelques semaines. L'établissement s'est doté de deux véhicules de ce type. Ce sont des mécènes qui les ont offert.

illustration
illustration © Radio France

Château-Gontier, France

Voir un enfant avec un grand sourire dans les couloirs du centre hospitalier du Haut-Anjou, ça n'a plus rien d'exceptionnel. Les jeunes patients sont ici chouchoutés. Il faut qu'ils se sentent comme à la maison. 

L'établissement castrogontérien s'est donc lancé dans une animation, une distraction anti-stress pour ses jeunes patients avant une opération. Il n'y en a pas beaucoup en France qui ont fait la même démarche et en Mayenne c'est le premier. 

illustration espace de jeux - Radio France
illustration espace de jeux © Radio France

L'hôpital s'est doté de deux voiturettes électriques. Les enfants filent au bloc détendus, les parents également et le personnel médical peut alors travailler plus sereinement. Mohammed Nouri est le chef anesthésiste : "l'esprit de l'enfant est occupé par autre chose. Et quand il est occupé à autre chose, il pense moins à ce milieu qui peut lui être hostile. Il est plus souriant. Cette détente est transmise par un effet miroir aux parents. Tout notre travail c'est d'améliorer le confort du patient, son bien-être, rendre son séjour le moins désagréable possible"

Le centre hospitalier du Haut-Anjou met également à la disposition de ses jeunes patients des tablettes numériques en salle de réveil, au retour du bloc. Pour jouer ou regarder un dessin animé. Il y a également un espace de jeux près des chambres. 

Les hôpitaux de Laval et de Mayenne seraient également intéressés par ce joli moyen d'accompagner les enfants dans un environnement qui peut parfois les inquiéter.