Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

À l'hôpital de Vierzon, l'intersyndicale appelle à la grève illimitée et prépare une semaine d'actions

lundi 4 juin 2018 à 20:25 Par Adèle Bossard, France Bleu Berry

Quatre syndicats de l'hôpital de Vierzon appellent à la grève illimitée à partir du 11 juin. Ils prévoient une semaine entière d'actions pour protester contre la menace de fermeture de plusieurs services.

Après le vote de la grève illimitée en intersyndicale, première action ce lundi sur la chaussée face à l'hôpital de Vierzon.
Après le vote de la grève illimitée en intersyndicale, première action ce lundi sur la chaussée face à l'hôpital de Vierzon. © Radio France - Adèle Bossard

Vierzon, France

Une mobilisation historique à l'hôpital de Vierzon. Quatre syndicats de l'hôpital, la CGT, FO, Sud et la CFDT, se sont constitués en intersyndicale et appellent à la grève illimitée à partir de lundi prochain, le 11 juin. Ils protestent contre la menace de fermeture de plusieurs services, mais aussi contre les manques de moyens pour la santé dans le département, notamment pour le Smur. Ils prévoient aussi une semaine d'action, du 11 au 16 juin.

La mobilisation est née après une réunion le 30 mai avec la directrice de l'Agence régionale de Santé, l'ARS, où les syndicats considèrent avoir été "méprisés" et n'avoir pas obtenu de réponse. Une assemblée générale ce lundi après-midi a rassemblé une centaine de personnes dans la cour de l'hôpital. 

En une heure à peine, la grève illimitée et la semaine d'action sont adoptés sans difficulté. Et dans la foulée, les syndicats ont organisé leur toute première action avant les mobilisations de la semaine prochaine : un marquage de silhouettes de corps, sur la chaussée. "Pour symboliser les décès qu'il y a ou qu'il va y avoir si on continue à traiter notre système de santé de cette façon", précise Pierre Macsay, l'un des représentants de l'intersyndicale.

Première action : le marquage de silhouette de corps sur la chaussée. - Radio France
Première action : le marquage de silhouette de corps sur la chaussée. © Radio France - Adèle Bossard

L'intersyndicale qui a prévu d'autres actions très symboliques, comme un dépôt de cercueils au milieu d'un rond-point ou cette opération des 500 poupons, "comme les 500 naissances à la maternité de Vierzon qu'il n'y aura plus si elle ferme, explique Mélanie Foulatier, elle aussi représentante de l'intersyndicale. On les accrochera sur les grilles de l'établissement pour montrer notre désaccord".

Les syndicats préviennent : la grève illimitée ne sera levée qu'à 4 conditions : "l'effacement du déficit de l'établissement, le maintien de tous les services de nos établissements, l'annulation des 25,5 suppressions de postes et la modernisation du bloc opératoire".

Les syndicats en appellent également à la population, aux commerçants. Une marche blanche est prévue samedi 16 juin dans les rues de Vierzon.

Les mobilisations prévues à partir du 11 juin. - Radio France
Les mobilisations prévues à partir du 11 juin. © Radio France - Adèle Bossard