Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

A la Roche-sur-Yon, en Vendée, les nids de frelons asiatiques prolifèrent

-
Par , France Bleu Loire Océan
La Roche-sur-Yon, France

C'est la saison qui veut ça… Il y a énormément de frelons asiatiques, en ce moment, et ces animaux peuvent être dangereux, voire mortels. Il ne faut pas s’en approcher, mais faire appel à un spécialiste. Nous avons suivi l’un d’eux à La Roche-sur-Yon.

Le frelon asiatique, appelé «vespa velutina nigrithorax» par les biologistes.
Le frelon asiatique, appelé «vespa velutina nigrithorax» par les biologistes. © Radio France - Mathias Kern

Attention, danger ! Cet animal peut tuer, ça arrive assez régulièrement : il s’agit du frelon asiatique, qui a fait son apparition en France en 2009. Il ne faut surtout pas y toucher si vous en voyez, et laisser faire les spécialistes. D'ailleurs, beaucoup de collectivités prennent en charge le coût de la destruction.  C'est le cas de l'agglomération de La Roche-sur-Yon, où la société Bioneo mène en été une vingtaine d’opérations de destruction par jour. 

Equipement obligatoire !
Equipement obligatoire ! © Radio France - Philippe Rey-Gorez

La technique est relativement simple, mais il faut prendre des précautions précises. D’abord, le technicien doit  enfiler une combinaison spéciale, faire évacuer et fermer le secteur. Ensuite, tout est fonction de la position du nid, dit Alain Boulineau, de la société Bioneo : "quand les nids sont facilement accessibles, on essaye de ne pas utiliser de produits chimiques. On enferme le nid dans un sac poubelle, on jette juste un petit coup d’insecticide dans le sac. Comme c‘est très confiné, ça les tue rapidement. Autrement, je suis obligé d’envoyer de la perméthrine dans le nid. Ca va tuer les insectes en cinq ou dix minutes".  C’est le cas ce jour-là : nous sommes dans les jardins de la Préfecture de la Vendée, à la Roche-sur-Yon. Un nid se trouve sur la façade, à environ quatre mètres de haut. 

Les restes du nid
Les restes du nid © Radio France - Philippe Rey-Gorez

En cette période de l'année, les nids de frelons ne sont pas encore très gros, mais ils contiennent quand même entre 400 et 500 insectes.  Plus on avance dans la saison, plus il y a de larves, et plus les frelons adultes les protègent. C'est à ce moment-là qu'ils sont les plus dangereux.  

Le type de nids qu'on trouve en juillet. Ils sont souvent plus gros en août
Le type de nids qu'on trouve en juillet. Ils sont souvent plus gros en août © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Ces nids, on peut les trouver partout. Ils sont fréquents en ville, mais aussi dans les jardins. Les plus dangereux sont ceux qui sont à hauteur d’homme. Le frelon asiatique apprécie tout particulièrement les cabanons de jardin, explique Alain Boulineau : "quelqu’un qui n’est pas allé dans son cabanon de jardin depuis longtemps et qui ouvre la porte avec violence, ça va faire des vibrations, et alors là, attention". Autre cas où la plus grande prudence est recommandée : le taillage de haie. Si un nid s’y trouve à environ un mètre de hauteur, la réaction des frelons risque d’être extrêmement agressive.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess