Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À La Roche-sur-Yon, les malades du cancer pratiquent du sport adapté à leur douleur

-
Par , France Bleu Loire Océan
La Roche-sur-Yon, France

C'est la journée mondiale de lutte contre le cancer ce mardi. Des Yonnais continuent de se battre contre la maladie et mettent un point d'honneur à assister aux cours d'activité physique adaptée.

En Vendée, la Ligue contre le cancer propose gratuitement des cours d'activité physique adaptée avec l'association Siel bleu aux malades.
En Vendée, la Ligue contre le cancer propose gratuitement des cours d'activité physique adaptée avec l'association Siel bleu aux malades. © Radio France - Victoria Koussa

Alors qu'une journée est consacrée ce mardi 3 février 2020 à la lutte contre le cancer, des malades continuent de se battre en Vendée. Certains, grâce à la Ligue contre le cancer, bénéficient gratuitement d'activités bien-être, comme des séances de mise en beauté, d'autohypnose, de yoga, ou encore d'activité physique adaptée animée par des entraîneurs sportifs de l'association Siel bleu qui aide les plus fragiles à pratiquer une activité sportive. Une bouffée d'air pour des Yonnais qui ont le cancer. 

"Agir, au lieu d'être passive"

Une douzaine de femmes se retrouvent chaque lundi après-midi dans une maison de quartier de La Roche-sur-Yon pour assister au cours de Nicolas. Si Elisabeth, atteinte de deux cancers, aux ovaires et au sein, y participe, c'est pour "agir, au lieu d'être passive". "On est comme des soeurs ici, avant d'arriver j'ai hâte de les retrouver et quand je pars j'ai hâte d'être à la semaine d'après", affirme-t-elle.

Ces séances gratuites permettent à chacune d'aller à son rythme, sans se juger, avec d'autres femmes qui subissent la même épreuve. "Elles ont besoin de pas mal de choses, de renforcement musculaire, de travail d'endurance, pour lutter contre le déconditionnement physique", explique Nicolas, le coach de l'association Siel bleu, qui leur fait faire une série d'exercices en douceur, comme des gestes lents pour ne pas se faire mal à l'épaule après une ablation du sein. 

ÉCOUTEZ - Un cours d'activité physique adaptée pour une dizaine de Yonnaises.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu