Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

À Leers, l'installation d'antennes relais dans le clocher de l'église inquiète des habitants

mardi 4 décembre 2018 à 4:01 Par Bastien Deceuninck, France Bleu

Des habitants de la commune de Leers, dans la métropole lilloise, se battent contre l'installation de deux antennes relais dans le clocher de l'église de la commune. Près de celui-ci se trouvent notamment trois écoles maternelles et primaires.

L'église Saint-Vaast de Leers accueille désormais des antennes relais dans son clocher.
L'église Saint-Vaast de Leers accueille désormais des antennes relais dans son clocher. © Radio France - Bastien Deceuninck

Leers, France

À Leers, dans la métropole lilloise, la mairie a autorisé l'installation de deux antennes relais dans le clocher de l'église de la commune. 

Un clocher qui se trouve à 120 mètres à vol d'oiseau de l'école Jeanne d'Arc, ce qui inquiète Philippe Moneclaey, dont les petits enfants sont scolarisés dans l'établissement. "Les enfants ont des cerveaux qui sont en formation, et ils sont plus atteints par leur petite taille. Ce sont des données scientifiques non contestables. Mais quand on interroge Free, Bouygues ou Orange, ils vous assurent que tout est sécurisé et qu'il n'y a pas de problème."

Trois écoles dans un rayon de 300 mètres

Pour Philippe, si le clocher est directement visible, alors le chemin que prendront les ondes pour arriver jusqu'à l'école est tout aussi direct, avec les craintes que suscitent une éventuelle exposition prolongée pour les riverains et les enfants. À Leers, trois écoles maternelles et primaines sont situées dans un rayon de 300 mètres autour de l'église.

L'école Jeanne d'Arc se trouve à moins de 150 mètres à vol d'oiseau du clocher de l'église. - Radio France
L'école Jeanne d'Arc se trouve à moins de 150 mètres à vol d'oiseau du clocher de l'église. © Radio France - Bastien Deceuninck

Avec d'autres habitants, Philippe a donc créé un collectif appelé "les enfants d'abord". Pour défendre son point de vue, il s'appuie sur le Rapport BioInitiative publié en 2007 et en 2012. "Ça ne va pas se traduire par des leucémies, mais il y aura des maux de tête, des enfants hyperexcités. Les scientifiques ont expliqué que ce genre de désagréments est certain autour des antennes relais" détaille Bruno, un autre membre du collectif. Le rapport BioInitiative est quand même aussi soutenu que décrié par la communauté scientifique.

Aucun danger selon la mairie

Le collectif a lancé une pétition sur Internet, mais le maire de Leers ne comprend pas les proportions prises par l'affaire : "Nous avons passé des délibérations au mois de juin. J'ai tout expliqué en conseil municipal et le projet a même été approuvé par mon opposition. Nous n'avons rien fait de façon secrète" déplore Jean-Philippe Andriès. 

D'autant plus que selon lui , il n'y a aucun danger pour les habitants à proximité : "La puissance et l'orientation des antennes sont réglables. On nous a bien expliqué que le faisceau va servir à couvrir une zone située plus loin, et donc que les écoles situées tout près ne seront pas touchées par les ondes."

De nouvelles mesures une fois les antennes activées

L'ANFR, l'agence nationale des fréquences, est venue faire des mesures d'exposition dans les écoles avant l'installation des antennes. Elle doit revenir faire de même une fois qu'elles seront mises en service. Jean-Philippe Andriès le promet, il y fera attention. "Si on s'aperçoit que les relevés sont au delà des normes définies par la loi, je suivrai les conclusions de l'ANFR."

L'un des résultats de mesures d'expositions réalisé par l'ANFR avant la mise en service des antennes relais. - Aucun(e)
L'un des résultats de mesures d'expositions réalisé par l'ANFR avant la mise en service des antennes relais. - Capture d'écran cartoradio.fr

Mais pour les opposants, cela ne suffira peut-être pas car selon eux, ce sont précisément les normes et les niveaux d'expositions autorisés aujourd'hui qui sont encore trop élevés.