Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

À Marseille, les hommes ont 50% de risque en plus d'avoir un cancer de la vessie

-
Par , France Bleu Provence

À Marseille et dans le sud-est du département, le risque pour un homme d'avoir un cancer de la vessie est supérieur de 50% à la moyenne nationale d'après une étude révélée ce mercredi par l'Agence Régionale de la Santé de Paca. Le risque est supérieur à 80% chez les femmes.

Le tabagisme est le facteur majeur du cancer de la vessie
Le tabagisme est le facteur majeur du cancer de la vessie © Maxppp - Julio PELAEZ

Bouches-du-Rhône, France

L'Agence Régionale de la Santé de Paca dévoile ce mercredi les résultats sur une étude sur les cancers dans les Bouches du Rhône lancée en 2010. L'étude porte sur le cancer du rein, de la vessie et de la leucémie aiguë pour répondre aux inquiétudes des habitants. Pour la première fois, l'observatoire Revela 13, piloté en région par Santé publique France (SPF) livre des résultats au niveau des communes sur les cancers entre 2013 et 2016.

Des résultats rassurants pour l'Etang de Berre 

Les plus inquiets évidemment ce sont les habitants de la zone industrialisée de l’Étang de Berre. Ceux sont les premiers qui ont demandé une surveillance des cancers explique Laurence Pascale, médecin épidémiologiste à la cellule régionale de Santé Publique France : "Nous avons choisi ces cancers parce que les questions étaient à l'époque posaient par la population du pourtour de l’Étang de Berre. On s'est basé sur des cancers qui pouvaient être liés aux caractéristiques industrielles du département pour l'instant ces premiers résultats sont plutôt rassurants.

Il n'y a pas de différences par rapport aux nombres de cas attendus. Il est le même pour la commune de Port Saint-Louis, de Fos ou de Saint Martin de Crau."  Si pour le cancer du rein et de la leucémie aiguë, le nombre de nouveaux cas est la même qu'au niveau national, en revanche, le risque d'avoir un cancer de la vessie est plus élevé dans le département qu'au niveau national. 

Le tabagisme et la pollution de l'air 

Le risque pour un homme d'avoir un cancer de la vessie est 50% plus élevé à Marseille qu'au niveau national et chez les femmes, la différence est encore plus élevée avec 80% de risques en plus de contracter la maladie. Philippe Malfé, est responsable de la cellule régionale Santé Publiques France en Paca Corse : "Ce sont certains arrondissements de Marseille, le 1er, 2e, 3 et 7e et une vingtaine de communes situées au Sud-Est vers la Ciotat.

On a été un peu surpris de voir apparaître là. Maintenant, on a des hypothèses, on voit bien qu'il y a quatre fois plus de cancers chez l'homme que chez la femme dans cette zone là. On voit une augmentation des cancers de la vessie chez la femme liée peut-être à la catégorie socio-professionnelle et liée au tabagisme qui augmente chez les femmes." 

Revela 13 prévoit de poursuivre son étude sur deux ans et de se pencher sur la prévalence du tabagisme, reconnu comme facteur de risque dans ce cancer, et sur les polluants retrouvés dans l'air. "La pollution de l'air est un facteur suspecté pour le cancer de la vessie", selon Laurence Pascal de Santé Publique France. La poursuite de l'enquête va permettre également d'élargir l'étude à d'autres cancers.