Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Pour le premier enfant, on est parachuté", une plateforme de suivi des femmes enceintes à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

La clinique de Clémentville et la polyclinique Saint-Roch à Montpellier ont lancé ce lundi "Oc Maternité", un site de suivi personnalisé pour les femmes enceintes ou désireuses de l'être. L'idée est de centraliser toutes les informations sur la grossesse pour leurs 5.500 patientes annuelles.

La plateforme Oc Maternité prévoit de centraliser toutes les informations nécessaires aux futures mamans.
La plateforme Oc Maternité prévoit de centraliser toutes les informations nécessaires aux futures mamans. - Annabelle Comte

Désirer un enfant est une chose, préparer la grossesse et l'arrivée du bébé, gérer les tâches administratives et les rendez-vous médicaux en est une autre. Pour cette raison, les cliniques Clémentville et Saint-Roch, réunis sous le même groupe "Oc Santé" ont lancé ce lundi une plateforme de suivi personnalisé pour leurs patientes : Oc Maternité. L'objectif est de centraliser toutes les informations liées à la grossesse, parfois difficiles d'accès pour les futurs parents.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Pour le premier, on est parachuté"

Vincent Deutsch, gynécologue-obstétricien à la maternité de Clémentville, le constate tous les jours avec ses patientes : "Les femmes qui veulent un enfant sont en demande d'informations et elles n'ont pas toujours les bonnes sources. Les conseils des amies, des mères .... Finalement, c'est juste une expérience personnelle et ça ne reflète pas toujours la réalité d'une prise en charge complète."

Rachel vient d'accoucher de son premier enfant à la clinique de Clémentville. Dans sa chambre où sa fille de trois jours dort, elle explique : "Je suis infirmière donc pour ma part ça va. Mais je vois mes copines enceintes, elles sont beaucoup plus perdues. Surtout pour le premier, on est complètement parachuté". Alors l'idée d'une plateforme de suivi personnalisée, elle y adhère complètement. 

Vincent Deutsch, gynécologue-obstétricien à la clinique de Clémentville

"Je suis très tête en l'air. Par exemple, le dossier de pré-admission en maternité, on peut le faire à partir de six mois de grossesse. Moi, je l'ai fait il y a deux semaines ! Heureusement que j'ai accouché à terme, sinon ça aurait été un problème. Un site qui nous conseille, c'est une aide précieuse."

Centraliser les informations pour ne rien oublier 

Oc Maternité, opérationnel depuis lundi, est en gestation depuis novembre 2019. Annabelle Comte, chargée de la communication, a coordonné ce projet repoussé maintes fois à cause de la crise sanitaire. Elle explique son fonctionnement : "Chaque patiente reçoit un code par sa clinique qui lui permet de créer un compte." À partir de là, elle remplit les informations sur sa grossesse pour personnaliser son accompagnement. 

Il y a différents onglets sur le site : des fiches conseils adaptés à chaque mois de grossesse, des listes à cocher afin de préparer ses valises pour le jour de l'accouchement ou encore une frise chronologique rappelant chaque mois les rendez-vous médicaux ou les tâches administratives à effectuer.

Annabelle Comte, chargée de communication à Oc santé

"On souhaite vraiment que chaque femme puisse trouver sur Oc Maternité toutes les informations nécessaires et qu'elle n'ait plus à les grappiller à droite à gauche."

Une plateforme évolutive

Vincent Deutsch et Annabelle Comte s'accordent pour le dire : la plateforme est évolutive. Pour l'instant, elle n'a que quelques jours, mais c'est grâce à l'utilisation de plus en plus importante des patientes qu'elle s'améliorera grâce à leurs retours. Surtout qu'avec 5.500 patientes par an, les deux cliniques d'Oc Santé regroupent deux tiers des naissances dans la Métropole de Montpellier, ce qui regroupe un grand nombre de futures mères potentiellement intéressées. 

Le gynécologue-obstétricien insiste : "Lancer cette plateforme aujourd'hui est une étape. Voir ce qu'elle va devenir demain en est une autre." Le médecin imagine déjà une application sur le smartphone des patientes qui leur enverrait des notifications.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess