Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

A Nancy, "le cri d'alarme" de tous les services d'aide à domicile et des EHPAD

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Tous ensemble et soutenus par le Département de Meurthe-et-Moselle, les services d'aides à domicile et les EHPAD, établissements d'hébergements pour personnes âgées ont signé une lettre qu'ils adressent à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. La crise qu'il traverse est "dramatique".

Si les plus de 60 ans en Meurthe-et-Moselle sont aujourd'hui 174 000, ils seront 210 000 en 2040.
Si les plus de 60 ans en Meurthe-et-Moselle sont aujourd'hui 174 000, ils seront 210 000 en 2040. © Maxppp - Johan Ben Azzouz

Nancy, France

Le "cri du coeur", l'alerte de tous ces professionnels qui s'occupent des personnes âgées et handicapées en Meurthe-et-Moselle !  

Avec le Conseil départemental, les services d'aides à domicile et d'accompagnement à domicile et les EHPAD, Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes signent une lettre ouverte à la Ministre de la Santé qui présentera un plan grand âge à l'automne 2020. 

Deux mille personnes travaillent dans le secteur de l'aide à domicile dans le département, il faudrait en recruter 200 à 300 estiment les responsables des structures pour assurer "_comme il faut le travai_l". Les personnels sont épuisés, pas reconnus, mal rémunérés et les personnes âgées de plus en plus nombreuses, confient-ils encore.   

Selon Laetitia Pilloy, directrice générale de l'ADAPA de Meurthe-et-Moselle, les personnels doivent prioriser leur travail désormais. Selon elle, si la pénurie de personnels date d'une dizaine d'années, "elle s'accentue désormais, tout le territoire est concerné tous les jours". Dans le courrier, les professionnels évoquent une "situation véritablement dramatique, la crise à laquelle nous sommes confrontés depuis plusieurs années, met aujourd'hui les acteurs au bord de la rupture, l'effondrement du système n'est plus une hypothèse, c'est une certitude, si des mesures d'urgence ne sont pas prises à très court terme". Ils évoquent même "une perspective dangereuse pour la cohésion sociale du pays".

Si les plus de 60 ans en Meurthe-et-Moselle sont aujourd'hui 174 000, ils seront 210 000 en 2040.  Selon Mathieu Klein, le président du Département, pas question d'avoir un plan en 2020 au rabais, il faut travailler sur un nouveau financement. Pour les 15 000 habitants qui bénéficient de l'APA, l'Allocation Personnalisée d'Autonomie, 70 % sont payés par le Département, 30 % sont compensés par l'Etat (75 millions dont 45 millions pour l'aide à domicile).

Tous les acteurs de l'aide à domicile et les EHPAD se sont retrouvés au conseil Départemental ce vendredi 5 juillet  - Radio France
Tous les acteurs de l'aide à domicile et les EHPAD se sont retrouvés au conseil Départemental ce vendredi 5 juillet © Radio France - Nathalie Broutin