Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

A Neuilly-Plaisance, Mamadou Sakho s'engage pour le don de moelle osseuse

mercredi 7 mars 2018 à 19:31 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu

L'international français Mamadou Sakho a quitté l'Angleterre quelques heures ce mercredi pour sensibiliser, en Seine-Saint-Denis, au don de moelle osseuse. Avec son association Amsak, il s'engage aux côtés d'Alym, 10 ans, atteint d'une leucémie.

Le footballeur français Mamadou Sakho ce mercredi à Neuilly-Plaisance (ici en compagnie d'Evelyne Marry, directrice à l'agence de biomédecine)
Le footballeur français Mamadou Sakho ce mercredi à Neuilly-Plaisance (ici en compagnie d'Evelyne Marry, directrice à l'agence de biomédecine) © Radio France - Rémi Brancato

Neuilly-Plaisance, France

L'international français Mamadou Sakho a passé quelques heures avec des habitants et des enfants des centres de loisirs de Neuilly-Plaisance, en Seine-Saint-Denis, ce mercredi après-midi. S'il a quitté Londres et son club de Crystal Palace, ce n'était pas pour parler football mais pour sensibiliser à une des causes défendues par son association "Amsak" : le don de moelle osseuse, en vue de greffes, pour lutter notamment contre les leucémies. 

"Avec des gestes simples on peut sauver des vies" dit Mamadou Sakho 

C'est en rencontrant Alym, 10 ans et atteint de cette maladie que Mamadou Sakho a choisi de s'engager à ses côtés. "Sa maladie m'a vraiment touché" raconte-t-il au micro de France Bleu Paris. Alors devant les enfants de Neuilly-Plaisance, et aux côtés de la maman d'Alym, Fatia Ould Teibe, il incite les enfants à militer pour l'inscription sur le registre national des donneurs de moelle osseuse.

"J'ai voulu organiser une sensibilisation pour expliquer aux ignorants ce qu'est cette maladie et qu'avec des gestes simples on peut sauver des vies" explique Mamadou Sakho, qui dit mettre "sa mini notoriété à disposition de causes nobles" et qui espère, "par le biais d'actions comme celles-ci, toucher plus de monde".

Mamadou Sakho explique son engagement en faveur du don de moelle osseuse

Un manque de donneurs maghrébins ou africains

Fatia Ould Teibe précise que, faute de donneur compatible, c'est le père du petit garçon qui a donné sa moelle, avec des difficultés d'assimilation de la greffe, qui n'est pas 100% compatible. Le petit garçon est encore en traitement. 

"Il est important que toutes les communautés puissent donner" Fatia Ould Teybe, dont le fils de 10 ans est atteint d'une leucémie

Fatia Ould Teybe a reçu la visite et le soutien de Mamadou Sakho, auprès d'Alym, son fils malade

D'origine maghrébine, elle explique que les médecins l'avaient prévenu du peu de chance de trouver une moelle compatible : les donneurs originaires d'Afrique ou du Maghreb sont encore trop rares sur les fichiers.  "On nous a dit qu'on n'était pas représentés, que les minorité étaient inexistantes" raconte la mère de famille : "je ne savais pas, avant la maladie de mon fils, que seul un maghrébin peut donner à un maghrébin, un asiatique à un asiatique, s'il est compatible : il est important que tout le monde, que toutes les communautés puissent donner". 

Ainsi, à quelques jours de la 13e semaine nationale de sensibilisation au don de moelle osseuse (du 10 au 18 mars), le footballeur veut encourager chacun à s'inscrire sur les registres. 

POUR S'INSCRIRE | Le site internet du don de moelle osseuse : www.dondemoelleosseuse.fr