Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des ateliers cuisine pour lutter contre la dénutrition des seniors

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Les personnes âgées mangent mal, souvent trop peu. Alors, pour retrouver un bon coup de fourchette, des seniors ont participé ce mercredi place de la République à Paris, à des ateliers chapeautés par un cuisinier Top Chef et une diététicienne. Chaud devant, la faim (re)vient en cuisinant!

Beaucoup de personnes âgées mangent mal et sont carencées
Beaucoup de personnes âgées mangent mal et sont carencées © Radio France - Elodie Vergelati

Paris, France

Autour du chef, Jérémy Moscovici, révélé dans l'émission Top Chef, une nuée de toques blanches. Des personnes âgées, très concentrées, couteau à la main, écoutent les instructions. Parce que les seniors, souvent, mangent trop peu, sautent des repas, le Silver Fourchette Tour (un programme de santé national) a posé ses casseroles ce mercredi place de la République à Paris. L'objectif de cet atelier cuisine : redonner de l'appétit aux personnes âgées, et l'envie de cuisiner.

Maryse a 74 ans, elle vit seule et n'est plus du tout motivée pour se faire à manger au quotidien - Radio France
Maryse a 74 ans, elle vit seule et n'est plus du tout motivée pour se faire à manger au quotidien © Radio France - Elodie Vergelati

Je vis seule, je n'ai plus du tout envie de me faire à manger, Maryse, 74 ans

Maryse a 74 ans, elle vit seule, au quotidien, elle ne touche quasiment plus à ses casseroles. "Je grignote, un bout de pain et du fromage, un fruit...Parfois, je saute des repas. C'est difficile de se motiver, de cuisiner pour soi uniquement", explique-t-elle. Alors, grâce à cet atelier, Maryse redécouvre le plaisir des bonnes choses.

En vieillissant, on perd le goût et avec, l'appétit

La perte d'appétit guette les personnes âgées, et occasionne des carences. C'est qu'en vieillissant, on perd le goût des aliments. Pour éviter la dénutrition, il faut miser sur les protéines (oeufs, poissons, viande blanche), les légumes et les fruits. La diététicienne Krystel Gaudnik participe à l'atelier, elle est là pour briser quelques idées reçues. "Beaucoup de personnes âgées croient, à tort, qu'elles ont des besoins nutritionnels moins importants. Il leur faut des protéines de qualité, notamment pour pallier la fonte musculaire", recadre-t-elle.

Le chef Jérémy Moscovici veut redonner du plaisir gustatif aux personnes âgées - Radio France
Le chef Jérémy Moscovici veut redonner du plaisir gustatif aux personnes âgées © Radio France - Elodie Vergelati

Les personnes âgées ont droit à autre chose que de la soupe, le chef Jérémy Moscovici

Jérémy Moscovici prend son rôle de chef et de pédagogue très à coeur. "Il faut arrêter avec les clichés, les personnes âgées ont droit à autre chose que de la soupe!", s'agace-t-il. "Je suis là pour leur impulser l'envie, et surtout pour leur proposer des idées de recettes simples, pas chères et goûteuses". Au menu, donc : des sardines relevées aux agrumes (pamplemousse, orange, citron) et au cumin, et saupoudrées de morceaux de poire.

Les personnes âgées dressent leur assiette : sardines relevées aux agrumes et au cumin - Radio France
Les personnes âgées dressent leur assiette : sardines relevées aux agrumes et au cumin © Radio France - Elodie Vergelati

Au moment de la dégustation, Colette, 83 ans, est ravie : "c'est très bon, et c'est si facile à faire, je n'y aurais jamais pensé", s'exclame-t-elle. La solitude ne l'empêche pas de se faire à manger, à la maison. "J'ai plaisir à manger, vraiment ! Mais quand je rends visite à des amis en maison de retraite, je me rends compte qu'ils ne veulent plus se mettre à table. La nourriture n'est pas bonne, elle est mal présentée. C'est dommage!", regrette-t-elle.

Bien manger aussi dans les maisons de retraite

Heureusement, les maisons de retraite sont de plus en plus sensibles au bien manger. Des ateliers animés par Silver Fourchette dans les EHPAD permettent aux cuistots de remettre du soleil dans les assiettes des seniors.

D'après les études françaises et européennes de ces dernières années, 5% des seniors qui vivent chez eux, souffrent de dénutrition. Dans les maisons de retraite, c'est bien plus : entre 15% et 38%.