Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : à Poullaouen, les vaccinés attendent toujours le retour à la "vie d'avant"

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Près d'un adulte sur deux à Poullaouen (Finistère) a reçu au moins une première dose de vaccin. Le maire de la commune demande la reprise des activités pour les personnes âgées.

Marie-Hélène Saliou et Etiennette Jégou, à la tête de l'association de Poullaouen "Bulles de passion"
Marie-Hélène Saliou et Etiennette Jégou, à la tête de l'association de Poullaouen "Bulles de passion" © Radio France - Ninnog Louis

Dans le bourg de Poullaouen (Finistère), Odette promène ses chiens. Elle ne porte pas de masque, mais reste à distance des connaissances qu'elle croise durant sa balade. Fraîchement vaccinée contre le coronavirus, elle n'est pour autant pas prête à reprendre sa vie d'avant : "On voudrait bien sûr, mais est-ce qu'il faut pour autant prendre des risques ? Personnellement, j'y suis plutôt réticente." 

Comme elle, près d'un adulte sur deux a reçu au moins une première dose de vaccin dans cette commune rurale de 1.500 habitants. La municipalité a pris des centaines de rendez-vous pour ses administrés. Résultat, "toutes les personnes de plus de 75 ans sont entièrement vaccinées", se félicite le maire, Didier Goubil. 

Les personnes vaccinées "frustrées"

Leur quotidien ne s'en trouve pas allégé pour autant. La salle polyvalente Amzer 'Zo ne peut toujours pas accueillir les animations de l'association "Bulles de Passion". "Nos cent adhérents sont pourtant tous vaccinés", rappelle la présidente de l'association, Marie-Hélène Saliou. Un voyage est prévu en juin au Pays Basque. S'il est annulé, "on sera tous très frustrés, car tous les participants ont reçu leurs deux injections", ajoute-t-elle. 

Une frustration qu'entend et relaie le maire de la commune. "Une des motivations des personnes âgées pour se faire vacciner, c'était de pouvoir se réunir à nouveau", rappelle Didier Goubil. "Je suis favorable à une reprise des activités pour les personnes âgées, dans le respect des gestes barrière." D'autant que la période est très dure pour certains. "J'ai vu des gens prendre deux ou trois ans en moins d'une année", constate l'élu. 

"Qu'on nous laisse reprendre !"

"On pourrait imaginer tenir un registre des participants. Les gens viendraient avec leur attestation de vaccination. Je ne vois pas le problème de mélanger des personnes vaccinées dans la même salle", ajoute le maire. "Je suis prêt à l'expérimentation, et les personnes âgées aussi. On a un mois et demi d'avance sur le calendrier vaccinal, qu'on nous laisse reprendre !"

Sa demande a cependant peu de chances d'aboutir. Début avril, le Conseil d'État a rappelé que les personnes vaccinées doivent continuer à respecter les gestes barrière et les restrictions sanitaires jusqu'à nouvel ordre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess