Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : polémique à Roanne sur la désinfection des rues

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Depuis plusieurs jours, le collectif "88%" à Roanne demande l'arrêt de la désinfection au chlore des rues de la ville. Mardi 7 avril, le Haut Conseil de la santé publique a souligné "l’absence d’argument scientifique de l’efficacité" de la mesure. Le maire Yves Nicolin, lui, poursuit l'opération.

La désinfection des rues à Roanne a commencé la semaine dernière
La désinfection des rues à Roanne a commencé la semaine dernière © Radio France - Yves Renaud

A Roanne dans la Loire, la grogne monte au sein du collectif d'opposition 88% car cela fait plus d'une semaine qu'il exige la suspension immédiate de la désinfection des rues. Pour Franck Beysson, éducateur à l'environnement et opposant du maire aux dernières municipales avec le collectif 88%, cette désinfection au chlore est tout simplement inutile. Et pire, néfaste pour l'environnement.  

"On ne comprend pas cet entêtement du maire " -  Franck Beysson, tête de liste collectif 88% aux municipales de mars

Franck Beysson du collectif 88% demande l'arrêt immédiat de la désinfection des rues.

"On continue de faire le nettoyage des rues de manière habituelle comme c'est recommandé par le Haut Conseil mais on ne fait pas de l'excès de zèle pour des choses qui sont inutiles, qui vont peut-être rassurer la population mais qui n'ont pas d'efficacité. Et puis, il y a une déperdition énergétique, il y a un risque environnemental !"

Pas de quoi arrêter le maire de Roanne Yves Nicolin pour qui "la recommandation du Haut Conseil est très ambiguë car il considère qu'il n'y a pas forcément des effets bénéfiques mais ne considère pas qu'il y a des effets négatifs". Donc pas de raisons de faire marche arrière selon l'élu qui précise qu'il ne reste que quelques quartiers à désinfecter "avec cette solution légèrement chlorée, aux alentours de 2%" et que l'opération se refera ensuite tous les 7 à 10 jours. Une opération selon lui « au service de la santé des Roannais ».  

"La priorité c'est l'humain pour moi" - Yves Nicolin, maire de Roanne

Pour Yves Nicolin, il n'y a de raison de polémiquer. Le maire de Roanne assure que cette opération se fait au service de la santé des Roannais

"Je comprends que certains puissent être inquiets voire se poser des questions sur l'environnement mais d'abord, il n'y a aucun déversement dans l'environnement autre que sur les trottoirs et les rues. Et de toute façon, je privilégierai toujours la population par rapport à la faune et la flore". Un maire qui martèle cependant, qu'au-delà de cette opération de désinfection, la façon la plus efficace de lutter contre le coronavirus est de rester chez soi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu