Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

A Rouen, des malades du cancer font du sport sur leur lit d'hôpital

lundi 23 avril 2018 à 11:15 Par Anne Bertrand, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Le centre Henri Becquerel, à Rouen, vient d'ouvrir un pôle "sport et cancer" en soins intensifs d'hématologie. C'est une première dans un hôpital normand. Un coach sportif propose ses services aux patients soignés en chambre confinée pendant plusieurs semaines.

Stéphane Jauffret, coach sportif au centre Henri Becquerel, en compagnie d'une de ses patientes
Stéphane Jauffret, coach sportif au centre Henri Becquerel, en compagnie d'une de ses patientes © Radio France - Anne Bertrand

Rouen, France

Les patients de Stéphane Jauffret, coach sportif, sont atteints de maladies graves, du type leucémie, lymphome ou myélome. Ils sont confinés en chambre stérile pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour ceux en attente d'une greffe. Au centre Henri Becquerel, à Rouen, un pôle "sport et cancer" vient d'ouvrir dans le service "soins intensifs d'hématologie". 

Stéphane Jauffret aide ses patients à renforcer leur masse musculaire, qu'ils ont bien souvent perdu avec la maladie et qui est pourtant indispensable pour supporter les traitements comme la chimiothérapie. Le matelas ou les barres du lit d'hôpital sont un excellent support pour l'activité physique.

Selon le professeur Fabrice Jardin, chef du département hématologie au centre Henri Becquerel, faire du sport est aussi excellent pour le moral des malades : "Les patients ont le sentiment de perdre le contrôle de leur corps avec la maladie, le fait d'avoir cette activité physique va faire qu'ils se réapproprient leur corps"

Marie-Christine, 52 ans, a bénéficié de ce coaching sportif quand elle était hospitalisée. Elle qui à ce moment là ne sentait plus ses pieds a réappris à s'en servir, grâce aux séances d'étirements avec Stéphane Jauffret. 

"Ça apporte un bienfait dans la tête, on se sent libéré d'un poids" Marie-Christine, malade du cancer après une séance de sport

Marie-Christine continue à faire de l'exercice depuis sa sortie de l'hôpital. Elle marche au moins un demi kilomètre chaque jour.

Des études médicales le prouvent, faire du sport améliore l'état général des patients atteints de cancer et diminue même les risques de récidive. L'objectif du centre Henri Becquerel est de faire profiter de ce pôle "sport et cancer" à 115 patients chaque année. 

Ecoutez le témoignage de Marie Christine qui a bénéficié de ce programme "sport et cancer"