Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

À Saint-Jean-de-Braye, une nouvelle maison de santé, mais toujours des difficultés pour voir un médecin

lundi 2 juillet 2018 à 5:08 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Orléans

C'est la treizième Maison de Santé dans le Loiret. La "Maison des Longues Allées" a été inaugurée ce samedi à Saint-Jean-de-Braye. Dix-huit professionnels de santé s'y sont établis, mais pour les patients, la liste d'attente est déjà longue.

La Maison de Santé de Saint-Jean-de-Braye accueille environ 500 personnes chaque jour
La Maison de Santé de Saint-Jean-de-Braye accueille environ 500 personnes chaque jour © Radio France - Cyrille Ardaud

Saint-Jean-de-Braye, France

La Maison de Santé Pluridisciplinaire de Saint-Jean-de-Braye est déjà en fonctionnement depuis fin mai, mais elle a été officiellement inaugurée ce samedi. Elle est située sur le site de l'ancienne clinique des Longues Allées.

Pour faire face à la désertification médicale, la commune a lancé ce projet en 2010. Il a fallu près de huit ans pour qu'il aboutisse. Aujourd'hui, cette maison de santé regroupe dix-huit professionnels de santé : huit médecins généralistes, un médecin homéopathe, trois infirmières, deux psychologues, une sage-femme, un ostéopathe...

Une Maison de Santé prise d'assaut par les patients

Et malgré tous ces professionnels et les importants moyens qui ont été consacrés au projet (il a coûté 3,6 millions d'euros, financé par la ville, la région et l'État), la Maison de Santé est déjà complètement saturée par les patients. Le docteur Éric Drahi est le coordinateur de l'établissement : "Nous avons actuellement plus de 450 personnes sur liste d'attente. On sait que nous n'allons pas pouvoir répondre à la demande, donc on essaie de réfléchir à des stratégies. Si on voulait rejoindre la moyenne nationale du nombre de médecins par habitant, il faudrait vingt généralistes sur Saint-Jean-de-Braye. Aujourd'hui on en compte une douzaine." Il poursuit : "Pour le moment on n'a aucune solution. Il faut environ un mois pour avoir un rendez-vous. Si on prend des patients en plus, ce sera au détriment de tous les patients. Dans les années passées nous avons déjà attiré cinq nouveaux médecins. Nous avons de bons espoirs d'en attirer d'autres, mais il faudra du temps."

"450 personnes sont sur liste d'attente. Il faut environ un mois pour avoir une consultation." Dr. Éric Drahi

Une situation qui agace un peu Danielle Marché. Cette Abraysienne apprécie l'environnement de la Maison de Santé, mais elle sait que la liste d'attente est très longue : "Mon médecin part à la retraite dans six mois ! Alors je tentais de venir m'inscrire ici, mais visiblement ce n'est pas possible. Une autre fois peut-être."

"On a de plus en plus de mal à trouver une consultation d'urgence."

La déception aussi pour certaines personnes qui font déjà partie des patients de la Maison de Santé. Jacqueline Fleurier s'inquiète des longs délais pour avoir un rendez-vous : "On a de plus en plus de mal à trouver une consultation d'urgence. Les Urgence de la Source et SOS Médecins sont plus que débordés. Avec la Maison de Santé, beaucoup de personnes s'attendaient à avoir des rendez-vous d'urgence... ce n'est pas le cas."

Une meilleure qualité de soins ?

Dans les faits, la Maison de Santé ne va pas faciliter l'accès aux soins pour les habitants de Saint-Jean-de-Braye. Le nombre de médecins reste sensiblement le même qu'avant. Mais selon David Thiberge, le maire, sans ce projet, la situation serait bien pire aujourd'hui : "Faire la Maison de Santé est une condition nécessaire pour accueillir de nouveaux médecins, mais ce n'est pas une certitude qu'ils vont venir. En revanche, on est sûr que si on ne fait rien, il n'y aura pas de nouveaux médecins, et ceux qui sont déjà chez nous pourraient même être amenés à s'en aller."

La Maison de Santé est en fonctionnement depuis fin mai - Radio France
La Maison de Santé est en fonctionnement depuis fin mai © Radio France - Cyrille Ardaud

Là où la Maison de Santé pourrait vraiment changer la donne, c'est sur la qualité des soins, selon le docteur Éric Drahi : "Pour les professionnels de santé, ça change tout, car il y a désormais la possibilité de travailler ensemble. Quand il y a un problème de diététique ou de surpoids, la diététicienne est sur place. Quand il y a un problème psychologique, les psychologues sont là... En plus, nous nous réunissons et nous discutons ensemble des problèmes compliqués des patients, pour essayer de trouver des solutions ensemble."

Chaque jour, la Maison des Longues Allées accueille 500 personnes environ. Au total, le Loiret compte treize Maisons de Santé. Sept autres sont en construction ou en projet.

Réécoutez le reportage de France Bleu Orléans