Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

A Saint-Lô, le laboratoire Labéo développe des lingettes pour détecter la Covid-19

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Le site manchois de Labéo, le pôle d'analyses et de recherche de Normandie, se réoriente dans la détection du Covid-19. A partir de ce mardi 8 septembre, il participe notamment à l'analyse des prélèvements humains, de plus en plus nombreux avec la multiplication des tests.

Le laboratoire manchois Labéo à Saint-Lô analyse des prélèvements pour détecter la Covid-19.
Le laboratoire manchois Labéo à Saint-Lô analyse des prélèvements pour détecter la Covid-19. © Radio France - Lucie THUILLET

Labéo Manche, le laboratoire départemental d'analyses et de recherche - qui depuis trois ans, est regroupé dans un pôle commun avec celui du Calvados, de l'Orne et de l'Eure - vient de lancer une innovation : il développe des lingettes pour détecter la Covid-19 sur des surfaces comme des tables ou des poignées de porte.

"La recherche de virus et de germes sur des lingettes, nous le faisions déjà sur des prélèvements dans des stabulations, dans les environnements des bovins, des volailles, explique Delphine Perrotte, chef de service virologie et biologie moléculaire au laboratoire saint-lois de Labéo. Nous avons adapté en interne ce système pour la détection du Covid sur les bureaux, dans les cantines des collèges, des ehpads."

Le laboratoire saint-lois développe un système de détection de la Covid-19 sur les surfaces.
Le laboratoire saint-lois développe un système de détection de la Covid-19 sur les surfaces. © Radio France - Lucie THUILLET

Il y a déjà beaucoup de demandes de collectivités et des entreprises commencent à nous poser des questions sur ce type de recherche, poursuit la virologue. Ça permet d'éviter d'aller chercher des écouvillons nasaux chez tous les collégiens d'un même établissement par exemple. En analysant les surfaces dans un réfectoire, on peut toucher plusieurs personnes d'un seul coup.

Des entreprises de l'hôtellerie-restauration ont également fait appel à Labéo cet été pour s'assurer que leur désinfection était efficace.

Le site analyse désormais les prélèvements humains

Mais l'actualité du laboratoire ne s'arrête pas là. A partir de cette semaine, le site saint-lois va analyser des prélèvements naso-pharyngés humains, pour y détecter la présence ou non de la Covid-19. Il vient en aide au laboratoire Labéo de Saint-Contest, désormais surchargé avec la massification des tests. 

Le laboratoire manchois Labéo est équipé pour réaliser des tests PCR dans le cadre de maladie sur des animaux. Il en réalise 250.000 par an
Le laboratoire manchois Labéo est équipé pour réaliser des tests PCR dans le cadre de maladie sur des animaux. Il en réalise 250.000 par an © Radio France - Lucie THUILLET

Les eaux des stations d'épuration testées elles aussi

Depuis début août, le laboratoire saint-lois analyse aussi les eaux des stations d'épuration de la région, pour détecter l'éventuelle présence du coronavirus avec un nouvel appareil de pointe, une centrifugeuse. Seule une dizaine de laboratoires en France en est équipée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess