Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

A Vouillé, Jocelyne se bat depuis 14 ans contre la maladie de Lyme

lundi 11 février 2019 à 18:23 Par Vincent Hulin , France Bleu Poitou

Dans la Vienne, Jocelyne vit depuis 14 ans maintenant avec la maladie de Lyme. Cette pathologie, elle la doit à une tique infectée. Aujourd'hui, elle estime ne pas pouvoir être soignée en France, elle parle d'aller suivre un traitement en Allemagne.

Jocelyne devant tous ses dossiers médicaux
Jocelyne devant tous ses dossiers médicaux © Radio France - Vincent Hulin

Poitiers, France

Cette maladie de Lyme lui "pourrit" la vie depuis plus de 14 ans. A Vouillé, dans la Vienne, la vie de Jocelyne a changé depuis qu'une tique l'a piquée. Peu à peu,  elle se sent plus fragile, plus fatiguée "j'avais des problèmes de vigilance au volant, un gros manque d'énergie, j'ai même dû quitter mon travail, mon médecin pense à une fatigue passagère, je suis ensuite prise en charge au service des maladies infectieuses et , et on me donne des anxiolytiques.  Je ne suis pas convaincue mais je suis ce traitement", explique la Poitevine.

"On me dit c'est un burn-out"

Jocelyne, se sent de plus en plus dans "le gaz" comme elle dit, et son état de santé ne s'améliore pas. Il faudra finalement de nouvelles analyses pour qu'on lui parle enfin de la maladie de Lyme. "Quatre ans de perdus. J'ai parcouru la France entière ensuite pour trouver des solutions et rencontrer des spécialistes, notamment à Paris, mais comme je ne suis pas parisienne et que les spécialistes sont débordés,  je me suis fait refouler!", raconte-t-elle.

Après moult démarches, j'ai compris, ajoute-telle, que l'Allemagne était une ouverture. Je trouve ça scandaleux qu'il faille aller dans ce pays avec tout l'argent et l'énergie que ça demande, mais il n'y a que là-bas, qu'on traite cette maladie avec une combinaison de trois antibiotiques"

De son côté le CHU de Poitiers précise :"Des centres en Allemagne se sont spécialisés dans cette pathologie de la maladie de Lyme. Des centres qui utilisent des protocoles qui ne sont pas validés et pas reconnus par les instances nationales et internationales" en France. 

Jocelyne est joignable au 06.82.34.18.77