Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Accouchements suspendus à la maternité de Dinan : des habitants se mobilisent

-
Par , France Bleu Armorique

A Dinan, des habitants vont manifester ce vendredi pour que les femmes puissent accoucher à la maternité de la ville. Les futures maman ont en effet appris il y a quelques jours que, faute de médecins anesthésistes, les accouchements étaient suspendus provisoirement cet été.

A Dinan, des habitants se mobilisent pour que les femmes puissent accoucher à la maternité.
A Dinan, des habitants se mobilisent pour que les femmes puissent accoucher à la maternité. © Radio France - Boris Hallier

Dinan, France

Charlène est censée accoucher fin août. Mais elle a appris lors de sa dernière consultation qu'elle ne pourrait pas le faire à Dinan, comme pour ses deux premiers enfants. "Je dois à présent trouver un autre hôpital. Ce pourrait être Saint-Malo ou Saint-Brieuc. C'est un peu l'angoisse", reconnaît-elle. 

Si les accouchements sont suspendus, c'est parce que l'hôpital de Dinan doit faire face au départ "inopiné très prochain" de médecins anesthésistes et d'une prolongation d'arrêt de travail.

"La sécurité des mamans est en jeu" 

Un collectif de citoyen s'est constitué pour réclamer une reprise du service le plus rapidement possible."Il y a un vrai problème d'accès aux soins sur notre territoire", explique Michel Forget, élu d'opposition à Dinan.

"Trente minutes de trajet en plus pour aller accoucher, ce n'est pas acceptable", ajoute Anne-Cécile Briec Lamé. "La sécurité des mamans est en jeu."

Le collectif a prévu de se réunir ce vendredi 12 juillet devant la maternité. 

L'hôpital de Dinan promet que cette situation ne sera que provisoire et qu'une équipe de médecins anesthésistes sera vite reconstituée.