Santé – Sciences

Ajaccio : l'hôpital en grande difficulté financière

Par Patrick Rossi et Jérôme Susini, France Bleu RCFM jeudi 24 mars 2016 à 7:25

L'hôpital d'Ajacciio confronté à une situation financière catastrophique
L'hôpital d'Ajacciio confronté à une situation financière catastrophique

Rien ne va plus à l'hôpital d'Ajaccio. La santé financière de la structure est catastrophique. Une situation qui pourrait mettre en danger la vie des patients. La CFDT et la CGT appellent à manifester ce jeudi 24 mars.

La grève se poursuit à l'hôpital d'Ajaccio, mouvement initié par la CFDT et la CGT. Les syndicats et les personnels dénoncent une dette de 110 millions d'euros, et un déficit budgétaire de 27 millions d'euros sur la seule année 2015. Problématique financière majeure à laquelle il ne faut pas manquer d’ajouter 15 millions d'euros de dettes auprès des fournisseurs.

On a frôlé des catastrophes

Les personnels soignants sont donc dans une recherche permanente d'économies, et ce dans tous les services. Et ils se trouvent confrontés à des situations difficiles, notamment dans le service de pharmacie. Selon son chef de service, le docteur Sandra Salini, la pharmacie manque de tout. Et cela peut être une « catastrophe. Quand vous n’avez pas le bon médicament, c’est une catastrophe ». Un propos qui suscite interrogations et inquiétudes. Le docteur Salini précise que la sécurité des patients peut être parfois limite : « clairement oui, on tire parfois sur la corde, et depuis un moment déjà ». Le déficit de la structure hospitalière a singulièrement compliqué la tâche des agents. L’exemple de la pharmacie est criant : « habituellement, nous rencontrions des difficultés financières à compter du mois d’octobre ou novembre. Mais cela fait maintenant deux ans que nous sommes à flux tendu, dès le début de l’année ». Un contexte qui fait craindre le pire pour les malades. Ont-ils pu manquer du traitement voulu ? « Cela a pu arriver, pour des raisons financières, mais très ponctuellement » assure le docteur Salini qui indique qu’elle se bat au quotidien, avec son équipe, pour que cela n’arrive pas. « Mais je sais que nous avons frôlé des catastrophes ».

Docteur Sandra Salini : "on a frôlé la catastrophe"

La situation financière de l’hôpital de la Miséricorde est dramatique. Le docteur Sandra Salini précise que « le quotidien est très difficile. La pharmacie ne dispose pas du budget nécessaire pour commander les médicaments ».

Docteur Sandra Salini : "le quotidien est très difficile"

Pour une vraie solution

La mauvaise santé financière de l’hôpital d’Ajaccio n’est pas nouvelle. Les organisations syndicales la dénoncent depuis de nombreuses années. Marie Antoinette Bruni, déléguée CFDT à l’hôpital d’Ajaccio le dit sans retenues : « les 27 M€ plombent l’établissement. Nous avons des petites perfusions de l’Etat. On en a marre de ça. Cela fait des années que l’on parle de l’hôpital d’Ajaccio. On veut aujourd’hui que tout soit mis sur la table et que l’on regarde un nouveau mode de financement. Tous les hôpitaux de Corse sont déficitaires. Le mode de financement de l’hôpital public n’est plus adapté ».

Marie Antoinette Bruni (CFDT) prône la mise en oeuvre de vraies solutions

La CFDT et la CGT appellent à manifester, jeudi 24 mars, devant l’hôpital d’Ajaccio. Une délégation a demandé à rencontrer le directeur de cabinet du préfet pour qu’il fasse remonter jusqu’au ministère de la santé les revendications locales.