Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Alerte à la méningite à Evreux après le décès d'une petite fille

samedi 27 janvier 2018 à 9:24 Par Coralie Moreau et Hélène Fromenty, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

L'Agence régionale de santé met en place une procédure sanitaire d'urgence après le décès, ce vendredi à Evreux, d'une fillette de deux ans, victime d'une méningite bactérienne foudroyante.

Après un cas de méningite mortelle, l'ARS met en place une procédure sanitaire d'urgence
Après un cas de méningite mortelle, l'ARS met en place une procédure sanitaire d'urgence © Maxppp - Maxppp

Évreux, France

Une petite fille de deux ans et demi est décédée ce vendredi à l'hôpital, victime d'une méningite bactérienne foudroyante.

L'enfant fréquentait la crèche Isambard à Evreux. Vendredi, elle a présenté des symptômes bien spécifiques à la méningite à méningocoques : fièvre brutale, maux de tête, raideurs à la nuque, vomissements et taches rouges sur le corps. 

Rapidement transférée au CHU de Rouen, elle a succombé dans la soirée. 

Une procédure d'urgence pour identifier les personnes à soigner préventivement

L'Agence régionale de santé a mis en place une procédure sanitaire d'urgence. Grâce aux services municipaux, l'ARS a identifié 167 enfants et 31 professionnels qui ont potentiellement approché la fillette ces derniers jours. Toutes ces personnes ont été contactées, et la quasi-totalité se sont vues recommander un traitement antibiotique préventif. 

"Nous avons tout mis en oeuvre pour que les familles puissent se procurer les traitements, affirme le docteur Benoit Cottrelle, responsable de la veille et de la sécurité sanitaire à l'ARS de Normandie. Nous avons débloqué des stocks d'antibiotiques dans les hôpitaux pour approvisionner les pharmacies de garde." 

La crèche rouverte dès lundi

Ce type de méningite est extrêmement dangereux et mortel dans 10 à 15% des cas. Cependant, l'ARS se veut rassurante : la probabilité d'un autre cas foudroyant est très faible et la situation est désormais gérée. 

"En fonction du germe qui sera identifié par le laboratoire, il faudra peut être vacciner les contacts proches de l'enfant," ajoute Benoit Cottrelle. 

Le maire LR d'Evreux, Guy Lefrand, s'associe à la douleur de la famille mais appelle également à ne pas céder à la panique. "Si vous n'avez pas été contacté par l'ARS, c'est que vous n'êtes pas concernés par le risque épidémique, précise-t-il. 

La crèche Isambard rouvrira ses portes lundi. Des équipes seront sur place pour accueillir les parents et répondre aux questions éventuelles.