Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Alerte rouge pour l'ambroisie en Drôme-Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La Drome et l'Ardèche sont en vigilance rouge depuis quelques jours, ce sont les deux seuls départements en France. Le cauchemar a commencé pour toutes les personnes allergiques à l'ambroisie.

Une pousse d'ambroisie, dans un champ de Verteillac, en Dordogne.
Une pousse d'ambroisie, dans un champ de Verteillac, en Dordogne. © Radio France - Antoine Balandra

La toux sèche, le nez qui gratte, les yeux qui coulent ? L'alerte rouge à l'ambroisie est déclenchée dans l'Ardèche et dans la Drôme, selon le bulletin du RNSA, Réseau National de Surveillance Aérobiologique.

La carte du Réseau National de Surveillance Aérobiologique, au mois d’août.
La carte du Réseau National de Surveillance Aérobiologique, au mois d’août. - RNSA

En ce moment, il y a plusieurs centaines de grains de pollen par mètre cube. C'est une année exceptionnelle d'après Vincent Penel, il dirige le laboratoire des pollens à Valence : "On a eu un printemps bien arrosé, bien pluvieux avec des conditions favorables. L'été, avec l'épisode de canicule, a mis les ambroisies en veilleuse. Avec la chaleur, elle se protège, se referme et ne largue pas les pollens. _Les ambroisies se libèrent là, on a une très grosse année_."

Les bons conseils

Si vous êtes allergiques, le RNSA rappelle les conseils à suivre : "rincez vos cheveux le soir, _aérez au moins 10min par jour avant le lever et après le coucher du soleil_, évitez de faire sécher le linge à l’extérieur, gardez les vitres des voitures fermées, évitez les activités extérieures qui entraînent une surexposition aux pollens." 

Il existe aussi des traitements. Jean-Luc, un romanais de 53 ans, n'en pouvait plus. Aujourd'hui, il se fait désensibiliser : "c'est très efficace. Je n'éternue quasiment plus, alors que l’ambroisie arrive en pleine floraison. _L'an dernier et il y a deux ans, c'était épouvantable. Pleurs, éternuements, fatigue, ça va beaucoup mieux, c'est le grand bonheur par rapport à l'an dernier_."

L'alerte rouge à l'ambroisie devrait durer encore un peu. Les concentrations de pollens commenceront à baisser à la mi-septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess