Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Alerte rouge pour l'ambroisie en Drôme-Ardèche

lundi 3 septembre 2018 à 4:16 Par Victor Vasseur, France Bleu Drôme Ardèche

La Drome et l'Ardèche sont en vigilance rouge depuis quelques jours, ce sont les deux seuls départements en France. Le cauchemar a commencé pour toutes les personnes allergiques à l'ambroisie.

Une pousse d'ambroisie, dans un champ de Verteillac, en Dordogne.
Une pousse d'ambroisie, dans un champ de Verteillac, en Dordogne. © Radio France - Antoine Balandra

Ardèche, France

La toux sèche, le nez qui gratte, les yeux qui coulent ? L'alerte rouge à l'ambroisie est déclenchée dans l'Ardèche et dans la Drôme, selon le bulletin du RNSA, Réseau National de Surveillance Aérobiologique.

La carte du Réseau National de Surveillance Aérobiologique, au mois d’août. - Aucun(e)
La carte du Réseau National de Surveillance Aérobiologique, au mois d’août. - RNSA

En ce moment, il y a plusieurs centaines de grains de pollen par mètre cube. C'est une année exceptionnelle d'après Vincent Penel, il dirige le laboratoire des pollens à Valence : "On a eu un printemps bien arrosé, bien pluvieux avec des conditions favorables. L'été, avec l'épisode de canicule, a mis les ambroisies en veilleuse. Avec la chaleur, elle se protège, se referme et ne largue pas les pollens. _Les ambroisies se libèrent là, on a une très grosse année_."

Les bons conseils

Si vous êtes allergiques, le RNSA rappelle les conseils à suivre : "rincez vos cheveux le soir, _aérez au moins 10min par jour avant le lever et après le coucher du soleil_, évitez de faire sécher le linge à l’extérieur, gardez les vitres des voitures fermées, évitez les activités extérieures qui entraînent une surexposition aux pollens." 

Il existe aussi des traitements. Jean-Luc, un romanais de 53 ans, n'en pouvait plus. Aujourd'hui, il se fait désensibiliser : "c'est très efficace. Je n'éternue quasiment plus, alors que l’ambroisie arrive en pleine floraison. _L'an dernier et il y a deux ans, c'était épouvantable. Pleurs, éternuements, fatigue, ça va beaucoup mieux, c'est le grand bonheur par rapport à l'an dernier_."

L'alerte rouge à l'ambroisie devrait durer encore un peu. Les concentrations de pollens commenceront à baisser à la mi-septembre.