Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Allier : le directeur du SAMU de Moulins veut révolutionner l'organisation des secours

mercredi 16 mai 2018 à 18:43 Par Lauriane Havard, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Le directeur du SAMU de Moulins a mis au point un logiciel pour optimiser la communication entre tous les partenaires afin d'être plus efficace en situation de crise. Un outil novateur qui séduit déjà certains hôpitaux...

Le service des urgences au CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand
Le service des urgences au CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand © Maxppp - Richard Brunel

Auvergne, France

En finir avec la procédure "papier, crayon et téléphone" ! C'est le premier constat de Davy Murgue, le directeur du SAMU de l'Allier. Cela fait deux ans qu'il travaille sur ce projet pour lequel il a créé la start-up Crisisoft. Le logiciel baptisé Menkorn a été conçu pour gérer des situations de crise, par exemple suite à un attentat ou un grave accident de la route

Mettre fin au corporatisme 

L'objectif de ce logiciel est de mettre en synergie l'ensemble des partenaires. D'une part, les acteurs opérationnels (SAMU, pompiers, SMUR) mais aussi les acteurs institutionnels comme la préfecture et l'Agence Régionale de Santé. 

Comment cela fonctionne ? Ce logiciel est hébergé sur une plateforme internet accessible pour l'ensemble des acteurs. Dès qu'un événement se produit, un accident de la route par exemple, "le médecin régulateur du SAMU active le logiciel et la première action c'est de renseigner un bilan, où, quand, combien de victimes etc..." explique Davy Murgue. La deuxième étape consiste à appeler du personnel en renfort pour prendre en charge les victimes. 

Dès qu'une victime est identifiée, l'information remonte en salle de crise du SAMU pour organiser au mieux son suivi et mettre à disposition un certain nombre de lits 

Gagner du temps pour sauver des vies

Grâce à ce logiciel, chaque acteur peut suivre en temps réel l'évolution de la crise et prendre les bonnes décisions et dispositions. Il s'agit d'optimiser le travail des équipes médicales pour "anticiper chaque étape et gagner du temps dans la prise en charge des victimes" précise le directeur du SAMU de Moulins. 

Depuis juin 2017, le logiciel est opérationnel. Deux grands sites hospitaliers de France doivent l'installer d'ici la fin de l'été.