Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Allier : "le rassemblement de la colère", ce lundi, devant l'hôpital de Vichy

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Un rassemblement, ce lundi matin, sur le parvis du centre hospitalier de Vichy. Environ 250 agents, selon la CGT, y ont exprimé "leur colère" et "leur ras-le-bol", alors que le directeur de l'Agence régionale de santé était en visite sur le site.

Rassemblement ce lundi matin devant l'hôpital de Vichy
Rassemblement ce lundi matin devant l'hôpital de Vichy - Antoine Jubin

A Vichy, environ 250 agents du centre hospitalier se sont retrouvés ce lundi matin devant leur établissement, à l'appel d'une intersyndicale CGT, FO, UNSA, qui avait déposé un préavis de grève, de 10 h 30 à 12 heures. Un mouvement destiné à exprimer "l'épuisement des personnels", explique Pascal Devos, de la CGT.

Les syndicats réclament la création d'une centaine de postes

Tous les agents, qu'ils soient soignants ou administratifs, seraient concernés par cet épuisement. Pour autant, certains services semblent plus sensibles que d'autres. La CGT cite la réanimation, et, sans surprise, les urgences. "On manque de lits en amont, on manque de lits en aval", souligne Pascal Devos qui réclame la création "d'une bonne centaine de postes : infirmiers, aides-soignants, agents des services". Les heures des ASH (agents des services hospitaliers) auraient été revus à la baisse, alors même que ces agents sont essentiels pour entretenir les locaux, en pleine crise sanitaire.

Manifestation pour l'hôpital de Vichy
Manifestation pour l'hôpital de Vichy - Antoine Jubin

Un plan d'investissement 

Le directeur de l'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, qui a échangé avec les manifestants, n'a pas donné suite aux revendications concernant le manque de postes, renvoyant vers la direction de l'hôpital de Vichy. En revanche, selon la CGT, il a annoncé "une enveloppe d'1,8 million d'euros" pour moderniser le site. Cet argent permettrait d'investir, notamment pour remplacer le matériel obsolète. 

Le projet de construire un nouveau bâtiment est également dans les tuyaux, mais "un bâtiment sans personnel dedans, ça ne servirait pas à grand chose", avertit l'élu syndical.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess