Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Angioplastie à Chalon : plus de mille personnes mobilisées au centre hospitalier

-
Par , France Bleu Bourgogne
Chalon-sur-Saône, France

Entre mille et deux mille personnes étaient mobilisées ce vendredi après-midi au centre hospitalier de Chalon-sur-Saône, pour soutenir les cardiologues qui demandent un plateau technique pour pratiquer l'angioplastie.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Jean-Yves DESFOUX

Forte mobilisation à l'hôpital de Chalon-sur-Saône, ce vendredi après-midi. Entre mille et deux mille personnes étaient réunies dans le hall de l'établissement pour apporter leur soutien aux cardiologues, après le refus de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté de leur donner l'autorisation d'obtenir un plateau technique en vue de pratiquer des angioplasties, un examen pourtant souvent indispensable pour dépister et soigner les infections liées aux artères du cœur.

Les praticiens et les syndicats étaient mobilisés.
Les praticiens et les syndicats étaient mobilisés. - Jean-Luc PHILIP

Médecins, patients et élus

Au rassemblement, des médecins de tout l'hôpital mais aussi des malades, des associations de patients et des élus, d'anciens députés et des sénateurs. "Nous sommes soutenus et ça fait plaisir à voir", se réjouit le docteur Jean-Luc Philip, chef du service de soins intensifs cardiologiques. Une pétition a même recueilli 25 000 signatures. "Nous n'allons rien lâcher", ajoute Jean-Luc Philip.

La mobilisation à l'hôpital de Chalon.
La mobilisation à l'hôpital de Chalon. - Jean-Luc PHILIP

Le désaccord persiste entre l'ARS et les cardiologues

Après la mobilisation, les cardiologues avaient rendez-vous avec un représentant de l'ARS lors d'un conseil de surveillance. "Mais chacun a campé sur ses positions", explique Jean-Luc Philip. L'ARS continue de refuser la demande de l'hôpital de Chalon d'obtenir un nouveau plateau technique, en insistant sur le fait qu'il faut, pour ça, une coopération entre les hôpitaux de Chalon, Dijon et Mâcon. De son côté, Chalon veut avant tout l'autorisation pour le plateau technique.

Rencontre avec la ministre de la Santé ?

Mais les cardiologues ne comptent pas s'arrêter là : "Nous avons sollicité la ministre de la Santé pour une rencontre", avance le docteur Philip. Avant une rencontre en bonne et dûe forme, les cardiologues ont également invité Agnès Buzyn à leur prochaine réunion publique, ce mardi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess