Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Anglet : du monde à l'ouverture du centre de vaccination à l'espace de l'Océan sur la plage

-
Par , France Bleu Pays Basque

La ville d'Anglet a ouvert son deuxième centre de vaccination ce dimanche. Un centre un peu spécial, puisqu'il se situe à côté de la plage, sur la chambre d'amour à l'espace de l'Océan. Il vise principalement les touristes de passage.

Une cinquantaine de personnes faisaient déjà la queue avant l'ouverture du centre de vaccination sans rendez vous de l'espace de l'Océan.
Une cinquantaine de personnes faisaient déjà la queue avant l'ouverture du centre de vaccination sans rendez vous de l'espace de l'Océan. © Radio France - Anthony Michel

Le premier ministre Jean Castex l'avait visité en avant première ce samedi, mais c'était bien ce dimanche l'ouverture officielle du centre de vaccination situé à l'espace de l'Océan à Anglet. Un deuxième centre pour la commune, qui cible principalement les touristes qui sont nombreux à passer sur la promenade de la chambre d'amour. Et ce dimanche à la mi journée pour la première, il y avait déjà une cinquantaine de personnes à faire la queue avant l'ouverture.

Les vaccins se sont enchainés toute l'après midi à l'espace Océan.
Les vaccins se sont enchainés toute l'après midi à l'espace Océan. © Radio France - Anthony Michel

Politique du "aller vers"

La particularité de ce centre, c'est donc qu'il est sans rendez vous, et qu'il est ouvert tous les dimanches entre 12h et 20h. S'il est ouvert à tout le monde, ce sont bien les touristes qui sont principalement visés. L'espace de l'Océan s'inscrit donc dans la politique du "aller vers" développé par les autorités de santé afin de rapprocher au plus près des gens les lieux de vaccination. Un dispositif supplémentaire, car il existe déjà un centre de vaccination à la salle Saint-Jean, mais qui nécessaire selon les élus Angloyes en charge du centre. "A la salle Saint-Jean on vaccine pratiquement 600 personnes par jour, sept jours sur sept et douze heures par jour, c'est une grosse capacité, mais c'est complet." explique Christiane Bossavie, conseillère municipale en charge du centre.  "On trouvait que c'était une bonne idée d'aller vers les personnes et d'aller au plus près des touristes, notamment pour essayer de favoriser cette vaccination qui est essentielle pour le retour à une vie normale".

L'espace Océan a été aménagé pour pouvoir organiser la vaccination
L'espace Océan a été aménagé pour pouvoir organiser la vaccination © Radio France - Anthony Michel

Et parmi les personnes qui viennent se faire vacciner ce dimanche, il y a de tous les profils. Certains avouent par exemple avoir mis du temps à se convaincre de se faire vacciner. "J'avais une inquiétude sur ce vaccin", avoue Frédéric, un Angloye. _Ce vaccin est sorti un peu rapidement, alors même si la technique ARN a apparemment été éprouvée depuis une dizaine d'années, mais oui j'avais un peu peur du vaccin, et là, moins, il y a beaucoup de monde qui a déjà été vacciné et apparemment, les effets secondaires sont très limités, mieux vaut tard que jamais". Dans la file d'attente aussi, Céline, originaire de Reims, en vacances sur la côte basque. Elle vient un peu à reculons, elle n'est pas du tout convaincu par le vaccin. "J'ai pas hyper confiance en ces vaccins, et je craignais les effets secondaires puis l'idée de m'obliger à faire quelque chose ne me plaît pas réellement_, mais finalement, mon père m'a tellement houspillé en me disant de faire vacciner, que si j'ai le COVID, j'en aurais une version moins grave, que je me suis lancée." 

Parmi les vaccinés du jour, Maritxu une autre Angloye, cela fait des mois qu'elle aimerait pouvoir se faire vacciner, mais elle n'a pu venir qu'aujourd'hui. "_J'ai eu un gros soucis de santé. La vaccination m'était interdite__. Je peux commencer à me faire vacciner à partir de demain, sauf que je suis dans l'impossibilité de trouver un rendez vous, même via mon réseau médical classique. Alors je n'ai eu d'autre choix que de venir faire le pied de grue devant le centre de vaccination d'Anglet", sourit-elle._

Choix de la station

À venir dansDanssecondess