Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Angoulême : les 50 résidents de la Villa Bury en confinement absolu après un cas de Covid-19

-
Par , France Bleu La Rochelle

Tous les résidents de la maison de retraite de la Villa Bury à Angoulême sont placés en confinement absolu ce jeudi. L'une d'entre eux a été détectée positive au Coronavirus. Elle va bien, précise l'Agence régionale de santé. Trois soignants sont placés en quatorzaine.

Illustration.
Illustration. © Radio France - Aurélie Lagain

Tous les résidents de la maison de retraite de la Villa Bury, à Angoulême, ont été placés en confinement absolu ce jeudi après la découverte d'un cas de Coronavirus. L'état de la résidente en question est peu inquiétant. Le confinement absolu signifie qu'ils ne peuvent plus du tout sortir de leur appartement personnel, situé dans la résidence. Ils ne prennent déjà plus de repas en commun depuis une semaine et l'épidémie de grippe qui a alerté le personnel soignant, note l'Agence régionale de santé (ARS).

Trois soignants placés en quatorzaine

Quant à eux, les 14 membres du personnel soignant n'interviennent plus dans la Villa Bury et trois d'entre eux sont placés en quatorzaine car ils étaient en contact avec cette résidente contaminée par le Covid-19. Désormais, ce sont des prestataires de service et un cabinet d'infirmiers extérieurs qui les ont remplacés.

L'Hôpital d'Angoulême s'est déplacé ce jeudi pour effectuer des tests et pour mettre en place une cellule médico-psychologique. Elle doit permettre aux résidents d'être écoutés et d'éluder leurs angoisses, précise l'ARS.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu