Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Annecy : le défi de la prise en charge des patients souffrant de covid long

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Près d’Annecy (Haute-Savoie), le centre de réadaptation du Mont-Veyrier accueille de plus de plus de malades qui plusieurs semaines après avoir contracté le coronavirus sont toujours affectés par des symptômes persistants. La prise en charge de ces cas de covid long représente un nouveau défi.

À Argonay près d’Annecy (Haute-Savoie), le centre de réadaptation Korian du Mont-Veyrier accueille de plus de plus de malades souffrants de Covid long.
À Argonay près d’Annecy (Haute-Savoie), le centre de réadaptation Korian du Mont-Veyrier accueille de plus de plus de malades souffrants de Covid long. © Radio France - Richard Vivion

Au deuxième étage de la clinique Korian du Mont-Veyrier à Argonay, Adriana enchaîne les séances passant du tapis de marche à un vélo d’appartement. À presque 63 ans, elle revient de loin. "J’ai été hospitalisée le 17 novembre pour un covid grave et j’ai fait trente-cinq jours de réanimation avec plus de trois semaines de coma." Elle parle doucement, le souffle encore court. Aujourd’hui, Adriana fait partie de ces malades qui, même plusieurs mois après avoir été touchés par le coronavirus, ont du mal à retrouver une vie normale : les covids longs. 

Fatigue intense 

Ces personnes touchées par des symptômes post-covid à long terme, le Dr Stéphane Vignier en voit de plus en plus. "Ce sont des patients comme Adriana ayant fait des longs séjours en réanimation mais aussi des malades qui ont eu un coronavirus sans trop de gravité et qui aujourd’hui nous sont envoyés directement par leur médecin généraliste." Et à chaque fois, le tableau clinique est le même. "Fatigue intense, difficulté respiratoire, douleurs… avec _l’impossibilité pour les plus jeunes de reprendre le travail_. C’est très déstabilisant pour eux." 

La multiplication des cas de Covid long inquiète. Fin avril, Emmanuel Macron s’est dit "préoccupé" tout en demandant aux professionnels de santé de s’adapter pour prendre en charge ces patients. "Nous avons été alertés par les autorités sanitaires sur ce profil de patient", reconnait Isabelle Lucas, cadre de rééducation à la clinique Korian d’Argonay. L’enjeu : s’organiser pour les accueillir sur des parcours de rééducation dédiés sans délaisser les autres malades. 

Défi de santé publique 

"Il faut pouvoir se structurer, avoir des locaux, du personnel, explique le Dr Vignier. Nous travaillons sur la mise en place de programmes de rééducation pluridisciplinaire avec de la kinésithérapie, des activités physiques adaptées, de l’ergothérapie et de la neuropsychologie." Pour le médecin, la multiplication des cas de covid long représente le prochain défi de santé publique qu’il faudra relever. En France, 500 000 personnes seraient déjà concernées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess