Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Apidays : une 10e édition pour mieux connaître et protéger les abeilles

-
Par , France Bleu

Ce jeudi, c'est le coup d'envoi des 10 ans des Apidays jusqu'à samedi. Un rendez-vous créé par l'Unaf, l'Union nationale de l'apiculture française pour mieux connaitre les abeilles et mieux les protéger.

 Pendant les Apidays, il y a aussi l'opération Des fleurs pour les abeilles pour planter plein de petites graines mellifères.
Pendant les Apidays, il y a aussi l'opération Des fleurs pour les abeilles pour planter plein de petites graines mellifères. © Maxppp - Geoff Swaine

Les Apidays, c'est l'occasion tous les ans d'en savoir plus sur les abeilles. Au travers d'événements organisés partout en France, sous la houlette de l'UNAF, l'Union nationale de l'apiculture française, on découvre toutes les facettes de cet animal fascinant. Des facettes qui montrent à quel point Maya et ses copines nous sont indispensables. 

L'abeille "meilleure ouvrière de France"

D'où le thème des Apidays de cette année : "l'abeille, meilleure ouvrière de France". Un titre plus que mérité. D'abord, la brave bestiole nous nourrit. Plus de 80% de nos fruits et légumes dépendent de son boulot de pollinisateur. 

L'abeille prend aussi soin de notre santé. Avec son miel riche en vitamines et minéraux, sa gelée royale et son pollen qui boostent les défenses de notre organisme et sa propolis qualifiée même d'antibiotique naturel !

En plus, les abeilles sont fascinantes. Elles ont des yeux de lynx qui voient quasi à 360 degrés et une ouïe ultra fine. Ce sont aussi des communicantes de génie qui papotent avec leurs corps, leurs antennes et leurs hormones. En prime, elles ont la bosse des maths et un grand sens de l'organisation sociale. Autant de bonnes raisons de sauver ces petites merveilles de la nature qui, on le sait, sont très, très mal en point.

Elles sont donc en grand danger. Depuis 15 ans, chaque année, un tiers des colonies d'abeilles disparaissent. En cause : l'agriculture intensive, les pesticides notamment néonicotinoïdes, la perte de biodiversité et le changement climatique. 

A notre niveau, qu'est-ce qu'on peut faire pour sauver les abeilles ?

Déjà rendre notre jardin plus accueillant. Donc on oublie les pesticides et désherbants chimiques. Et on passe au tout naturel. On met aussi de quoi nourrir les abeilles en plantant de bonnes graines locales de fleurs mellifères (pour cela, rendez-vous sur le site "Des fleurs pour les abeilles" pour planter plein de bonnes petites graines mellifères). Ce qui au passage régalera aussi tous les autres pollinisateurs comme les guêpes et les abeilles sauvages. Des Maya sauvages à qui on peut en plus construire un petit hôtel fait de brindilles et d'écorces. 

Prendre soin de nos abeilles, c'est aussi prendre soin des apiculteurs qui s'en occupent. Donc on achète nos produits de la ruche aux apiculteurs de notre région. 

Autre levier : on essaie de convaincre son entreprise, sa mairie ou même ses voisins d'installer des ruchers en villes. Car en milieu urbain, il y a moins de produits chimiques et une nourriture plus variée. Et puis, on soutient tout ce qui peut pousser nos politiques à faire enfin du sauvetage des abeilles une vraie priorité.

Henri Clément est porte-parole de l'UNAF, l'Union nationale de l'apiculture française et lui-même apiculteur professionnel. Il est aussi l'auteur de "Mission sauver les abeilles", (édition "Rue de l'Echiquier"), un super petit livre destiné aux jeunes.  

Henri Clément, infatigable défenseur des abeilles et des apiculteurs.  - Maxppp
Henri Clément, infatigable défenseur des abeilles et des apiculteurs. © Maxppp - Patrick JAMES

A l'occasion des 10 ans des Apidays, qui commencent ce jeudi Henri Clément dresse un état des lieux de la santé des abeilles. 

Henri Clément, grand monsieur de la cause des abeilles.

L'Unaf lance une pétition avec notamment l'UFC Que Choisir  pour réclamer aux pouvoirs publics un étiquetage bien clair sur l'origine des miels vendus aux consommateurs.