Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Appel aux dons du sang : les stocks sont faibles dans les Pyrénées-Orientales

-
Par , France Bleu Roussillon

La canicule a provoqué une baisse des prélèvements à la fin du mois de juin. L’établissement français du sang lance un appel pour remonter ses stocks et pouvoir passer l’été sereinement.

L'effet canicule a entraînė une baisse importante des dons du sang
L'effet canicule a entraînė une baisse importante des dons du sang © Radio France - Francois David

Perpignan, France

En ce début d'été, il n'y a plus assez de réserves de sang dans les Pyrénées-Orientales, comme dans toute l’Occitanie. Alors que la population du département va plus que doubler dans les prochaines semaines, les stocks sont trop faibles pour pouvoir passer l'été sereinement. L’établissement français du sang lance donc un appel aux dons.

"C'est notamment une conséquence de la canicule", explique Jéromine Hoiry, chargée de promotion du don à l’EFS. "Nous ne disposons pas de suffisamment de salles climatisées. Lors de très fortes chaleurs fin juin, de nombreux donneurs ont fait des malaises. Nous avons donc décidé d’annuler plusieurs collectes". Résultat : il manque 600 prélèvements dans la région par rapport à ce qui était prévu.

Pas assez de nouveaux donneurs

Chaque jour, l’EFS a besoin de 80 prélèvements dans les Pyrénées-Orientales. "Nous avons de plus en plus de mal à recruter de nouveaux donneurs, notamment chez les jeunes, déplore Jéromine Hoiry. _Il faut dépasser son appréhension : l’objectif est de sauver un maximum de malade_s". 

Reportage de François DAVID

En France, il est possible de donner son sang dès sa majorité. La procédure ne dure que 45 minutes, dont 10  pour le prélèvement en lui-même. "Franchement, c’est vite fait, et on ne sent rien du tout !", témoigne Corine Legrand, après avoir réalisé ce mardi le premier don du sang de sa vie. 

Les prochaines collectes

Des collectes sont organisées quasiment chaque jour pendant la période estivale, notamment à proximité du littoral, pour toucher le maximum de vacanciers.

  • Vendredi 12 juillet, à Sainte-Marie-la-mer – de 10h à 15h, complexe Oméga
  • Mardi 16 juillet, Argelès-Plage, de 14h30 à 19h, casino discothèque
  • Mercredi 17 juillet, Le Barcarés, de 10h à 14h30, Foyer communal
  • Mercredi 17 juillet, Canet-Plage, de 14h30 à 19h, Foyer Moudat
  • Vendredi 19 juillet, Banyuls-sur-mer, de 14h30 à 18h30, Hall de la Mairie
  • Vendredi 19 juillet, Saint-Cyprien-plage, de 14h30 à 19h, salle du 3e âge. 
  • Toutes les autres dates à retrouver sur le site Internet de l’établissement français du sang
Etablissement français du sang, à Perpignan - Radio France
Etablissement français du sang, à Perpignan © Radio France - Francois David