Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Appel urgent au don du sang en Berry : les réserves sont très faibles avec le déconfinement

-
Par , France Bleu Berry

Avec le déconfinement, les réserves de sang sont très faibles et l'Établissement français du sang s'inquiète pour les prochains mois. Avec l'été qui arrive et les hospitalisations qui reprennent, il faut mobiliser les donneurs en Berry.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Justine Hagard

Les stocks de sang sont au plus bas et la situation inquiète l'Établissement français du sang, qui lance une grande campagne pour recruter des donneurs. Alors que l'épidémie de coronavirus est désormais maîtrisée en France, les interventions chirurgicales pour d'autres motifs reprennent, et les réserves sont au plus bas, en dessous du seuil d'alerte.

Les collectes de sang ont continué pendant le confinement. "Malgré une mobilisation très importante des donneurs pendant le confinement, on a pu accueillir moins de donneurs que ce dont on aurait eu besoin. Aujourd'hui, avec le déconfinement, les réserves de produits sanguins sont basses", constate Christelle Guiral, de l'Établissement français du sang pour la région Centre-Val-de-Loire.

Des stocks insuffisants pour l'été

"On est inquiets, parce qu'habituellement, l'activité hospitalière diminue pendant l'été, mais on sait que cet été, ce ne sera pas le cas, puisque toutes les interventions qui ont été reportées pendant le confinement sont reprogrammées", explique-t-elle. "On a donc aujourd'hui une crainte de ne pas pouvoir passer l'été avec un état des réserves suffisants. Et avec le déconfinement, tout le monde reprend un peu le cours de ses activités, et les donneurs sont moins disponibles pour venir", regrette Christelle Guiral.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Pour pouvoir passer sereinement l'été et arriver jusqu'au mois de septembre, on a vraiment besoin que les donneurs se mobilisent en collecte dans les semaines qui viennent et pendant tout l'été", poursuit-elle. Il faut continuer à donner, car une poche de sang ne se conserve que 42 jours maxi, une semaine pour les plaquettes. Il faut donc refaire des stocks après le confinement. 

On peut donner son sang tous les deux mois

Surtout que toutes les conditions de sécurité sanitaire sont assurées pour les donneurs, assure l'Établissement français du sang. "Il n'y a aucune inquiétude à avoir, puisque l'activité de collecte ne s'est pas arrêtée pendant le confinement et que, dès le début, on a mis en place tous les gestes barrières dans l'ensemble des lieux de collecte", explique la chargée de communication à l'Établissement français du sang pour la région Centre-Val-de-Loire. Un masque est remis à chaque donneur à son arrivée, du gel hydroalcoolique est à disposition, la distance d'un mètre est appliquée entre chaque personne

"Il y a trois conditions principales pour venir donner son sang : être âgé de 18 à 70 ans, peser au moins 50 kilos et être en bonne santé. On peut donner toutes les huit semaines", précise Christelle Guiral. Pour l'instant, le don du sang se fait sur rendez-vous. Pour connaître les collectes organisées près de chez vous, elles sont répertoriées sur le site de l'Établissement français du sang. Chaque semaine, il y a 470 dons de sang et de plasma en Berry. En 2019, il y a eu 9.649 dons de sang dans l'Indre et 9.130 dans le Cher.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess