Santé – Sciences DOSSIER : Le nouvel hôpital Nord Franche-Comté

INFO France Bleu : après l’hôpital, après la clinique, la maison médicale de garde quitte Montbéliard

Par Faustine Mauerhan, France Bleu Belfort-Montbéliard mercredi 23 mars 2016 à 6:00 Mis à jour le vendredi 25 mars 2016 à 15:34

Les maisons médicales de garde permettent de désengorger les urgences.
Les maisons médicales de garde permettent de désengorger les urgences. © Maxppp -

C'est l'opposition, au conseil municipal de Montbéliard, ce lundi, qui l'a annoncé: la maison médicale de garde, tenue à tour de rôle la nuit et le week-end, par une centaine de médecins libéraux de l’agglomération, vient de préférer Audincourt à Montbéliard pour installer son nouveau cabinet.

Actuellement installée sur le site André Boulloche à Montbéliard, la maison médicale de garde, structure privée, doit elle aussi libérer ses locaux à l’occasion du déménagement du Centre Hospitalier Nord Franche-Comté sur le site médian de Trévenans. Les médecins libéraux de l’association pour la permanence des soins sont donc partis en quête d’un nouveau cabinet où assurer leurs gardes de nuit et de week-end pour les urgences non vitales des habitants de l’agglomération et même au-delà. "Pour nos recherches, nous nous sommes basés sur une étude démographique de l’ARS, l’agence régionale de santé, explique le docteur Yves Tallec, président de l’association. Elle préconisait de s’installer au centre de l’agglomération c’est-à-dire dans une zone allant du centre-ville d’Audincourt à la portière ouest de PSA Sochaux en passant par le Pied des Gouttes et le quartier Perlinski. Nous avons donc contacté les maires de Montbéliard et Audincourt."

Deux propositions soumises au vote

D’abord Martial Bourquin pour la cité Croq’Rave puis Marie-Noëlle Biguinet pour la Cité des Princes, ont fait des propositions. "Le bureau de l’association, sans retenir le critère du loyer puisqu’il sera en très grande partie payé par l’ARS, précise le docteur Tallec, a retenu deux propositions. Celle de Montbéliard de nous installer dans la nouvelle galerie marchande au bas du pont de Ludwisburg, et celle d’Audincourt à Perlinski. Nous avons ensuite soumis les deux projets au vote de nos membres." Vous l’aurez compris c’est Audincourt qui a gagné. Mais l’association se garde bien de rentrer dans les polémiques. Il ne s’agit pas là, de politique.

Un choix stratégique géographiquement

"Les médecins, qui assureront trois nuits de garde par an dans ce futur cabinet et plus de 100 garde de week-end, ont préféré s’installer plus au centre de l’agglomération et du grand Pays de Montbéliard, selon Yves Tallec, car nous accueillons des patients de Saint-Maurice-Colombier jusqu’à Glay et Allenjoie. Audincourt est donc plus central que Montbéliard." A bien regarder une carte effectivement, mais résultat en tout cas, il va devenir impossible de trouver un médecin pour soigner une grosse fièvre la nuit à Montbéliard. Le vote passé, il reste à signer les papiers. Le déménagement devrait avoir lieu à la rentrée de septembre. Le fonctionnement lui, reste le même. La maison médicale de garde sera ouverte de 20h à 8h en semaine et du samedi midi au lundi matin les week-ends. Elle est joignable au 3966

Le CHBM confirme que le projet de maison de garde est annulé au Mittan

Quant à la maison médicale de garde annoncée en grande pompe par le président de l'agglomération et le directeur de l'hôpital lors des voeux, elle est clairement abandonnée. L'hôpital Nord-Franche-Comté le confirme dans un communiqué : "Il était prévu que la maison médicale de garde s'installe dans le nouveau bâtiment en cours de construction sur le site du Mittan, peut-on lire. L'hôpital regrette que cette association (Ndlr : l'association pour la permanence des soins) ne respecte pas ses engagements." Pas d'espace vide pour autant dans le bâtiment à venir. Il accueillera de la radiologie (pour éviter de déplacer les patients du Mittan jusqu'à Trévenans) et des consultations avancées dans plusieurs spécialités.