Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Après la hausse des prix, les ventes de cigarettes ont baissé de 20% en mars

vendredi 6 avril 2018 à 21:50 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Le prix des paquets a encore augmenté d'un euro au 1er mars. Les associations de lutte contre le tabagisme saluent le recul des ventes et applaudissent la mesure. Les cigarettiers, eux, dénoncent un effet en trompe-l'œil.

Le prix des paquets a encore augmenté d'un euro au 1er mars.
Le prix des paquets a encore augmenté d'un euro au 1er mars. © Maxppp -

Pour les anti-tabac, c'est une preuve de "l'efficacité" de la politique de hausse des prix. Les ventes de cigarettes en France ont reculé de près de 20% en mars.

La tendance amorcée depuis des mois s'est accentuée depuis le début de l'année 2018. En février, les ventes de cigarettes avaient enregistré une baisse de 4,42%, et de 2% en janvier. Et la hausse d'un euro du prix du paquet, le 1er mars, a encore découragé des fumeurs. 

Les associations de lutte contre le tabagisme applaudissent

Une baisse "révélatrice de l'efficacité des mesures prises" pour le Comité national contre le tabagisme (CNCT) qui appelle "à renforcer l'effort engagé pour accélérer cette réduction du tabagisme" dans un communiqué.

Le cigarettiers se montrent plus prudents. Pour Eric Sensi-Minautier, directeur de la communication chez British American Tobacco (BAT), il faut faire "attention aux chiffres en trompe-l’œil. Une baisse des ventes chez les buralistes ne signifie pas une baisse de la consommation si les marchés parallèles explosent."

75.000 décès par an

L'augmentation des prix des paquets de cigarettes doit se poursuivre jusqu'en 2020. Le tabac, responsable de cancers et de maladies cardiovasculaires, tue quelque 75.000 Français chaque année.