Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Après "Un vrai film de boules", l'association de lutte contre le cancer Cerhom nous fait "Le coup de la panne"

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

L'an passé, « Un vrai film de boules » avait connu un succès retentissant sur la toile. Pour Movember, l'association Cerhom contre le cancer de l'homme récidive avec un second clip de prévention : « Le coup de la panne ».

"Le coup de la panne", un clip-métaphore de prévention du cancer de la prostate
"Le coup de la panne", un clip-métaphore de prévention du cancer de la prostate - Cerhom / Movember

France

Après avoir évoqué le cancer des testicules à travers une partie de pétanque dans le clip « Un vrai film de boules » en 2018, l'association Cerhom file la métaphore pour Movemberavec « Le coup de la panne »

Pour inciter les hommes de plus de 45 ans à parler du cancer de la prostate à leur médecin, le film met en scène un groupe d'amis festoyant à bord d'un yacht. Tout s'arrête subitement lorsque le pilote tombe en panne.

Au casting : Vincent McDoom, Marie-Christine Adam, Benoît Chaigneau et bien d'autres.

« Le coup de la panne, c’est la vie qui peut s’arrêter du jour au lendemain pour un cancer qui est pourtant très bien traîté si l’on en parle à temps à son médecin », détaille Victoire Mathot, une jeune femme originaire de Charleville-Mézières qui a participé à la conception du film.

Un homme sur 9 développe un cancer de la prostate. 9000 en sont morts en 2017. S'il est dépisté suffisamment tôt le cancer de la prostate se soigne plus facilement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu