Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ardèche : trois enfants contaminés au coronavirus à Saint-Agrève, un dépistage s'organise

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Trois enfants d'une même fratrie ont été testés positifs au Covid-19 ce vendredi, informe le maire de Saint-Agrève (Ardèche). L'un d'eux est gardé à la crèche, les deux autres au centre socioculturel de la commune. L'ensemble des "cas contacts" vont être dépistés mercredi 29 juillet.

Un centre de dépistage. Image d'illustration
Un centre de dépistage. Image d'illustration © Radio France - Boris Loumagne

Trois jeunes enfants d'une même fratrie ont contracté le Covid-19 à Saint-Agrève en Ardèche. Les premiers symptômes sont apparus en début de semaine, et ce vendredi, les trois enfants ont été testés positifs. Deux d'entre eux étaient gardés au centre socioculturel et le troisième à la crèche de la commune, selon le maire, Michel Villemagne. Il a donc décidé, avec l'Agence régionale de santé, de mener un dépistage de l'ensemble des "cas contacts", mercredi 29 juillet

"Certains habitants se demandent pourquoi on ne dépiste pas immédiatement. C'est tout simplement pour éviter les faux tests négatifs. Nous devons laisser passer la période d'incubation", détaille Michel Villemagne. Une dizaine d'enfants gardés à la crèche, âgés de 0 à 3 ans, subiront le test, ainsi que tous les membres du personnel. Une vingtaine d'enfants de moins de 11 ans accueillis au centre socioculturel seront dépistés, ainsi que les adultes qui les encadrent. Les parents des enfants désignés comme "cas contacts" pourront eux aussi se faire tester. 

Pas de "dépistage de masse"

Le maire rappelle que seules les personnes en lien avec la fratrie ont droit à ce test gratuit. "Ce n'est pas une campagne de dépistage. En tout, environ 50 personnes seront dépistées mercredi", ajoute-t-il. Les tests seront probablement réalisés par des sapeurs pompiers, ils auront lieu au centre socioculturel. Selon le maire Michel Villemagne, à ce jour, aucune personne en lien avec la fratrie n'a déclenché de symptômes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess