Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Ardèche : cinq médecins dénoncent le "scandale sanitaire" autour de la maladie de Lyme

mercredi 20 juillet 2016 à 4:28 Par David Meilhac, France Bleu Drôme Ardèche

Cent médecins ont cosigné dans la presse un appel d'urgence au gouvernement contre la maladie de Lyme. Parmi eux, cinq Ardéchois. Ils parlent de scandale sanitaire, et réclament d'urgence une prise de conscience de leurs confrères, et des moyens de l'Etat.

Les tiques véhiculent plus de 40 microbes, dont la maladie de Lyme
Les tiques véhiculent plus de 40 microbes, dont la maladie de Lyme © Radio France

Ils n'ont plus de temps à perdre dans leur lutte contre la maladie de Lyme. Cinq médecins ardéchois font partie des 100 signataires d'un appel, paru la semaine dernière dans le magazine l'Obs. Tous demandent de toute urgence à la ministre de la santé Marisol Touraine de se mettre à jour sur les maladies véhiculées par les tiques, dont fait partie la maladie de Lyme.

Une petite bête très nocive

Les tiques peuvent paraitre rares, leur morsure bénigne. Mais c'est tout le contraire selon ces médecins signataires de l'appel, rassemblés au sein d'une Fédération Française contre les Maladies Vectorielles à Tiques. Les études le prouvent désormais, mais les mentalités sont longues à changer. Et ce sont surtout les spécialistes qu'il faut convaincre, les infectiologues, trop souvent arc-boutés sur de vieilles études, de vieilles certitudes.

La maladie de Lyme fait des ravages dans la population.

De plus en plus de malades

Selon le docteur Philippe Raymond de St Péray, signataire de l'appel, les malades sont bien plus nombreux qu'on ne l'imagine. Les chiffres officiels font état de 27.000 nouveaux cas par an. Lui parle du double. Certains de ses confrères vont même au delà. Les carnets de rendez-vous sont pleins, les médecins sensibilisés à la maladie sont débordés, et découragés par les bâtons qu'on met dans leurs roues.

Des professionnels poursuivis

Pour ne pas suivre les protocoles édictés dans le passé, ces cent médecins prennent beaucoup de risques. L'ancienne gérante d'un laboratoire d'analyse et un pharmacien comparaitront le 7 octobre devant la cour d'appel de Colmar, pour avoir mis en œuvre des méthodes alternatives. En première instance, ils ont été condamnés à de la prison avec sursis.

La tique, responsable de nombreuses maladies aux conséquences désastreuses. - Radio France
La tique, responsable de nombreuses maladies aux conséquences désastreuses. © Radio France

Des patients en grande souffrance

Pourtant, avec ces méthodes innovantes, approuvées aux Etats-Unis pour certaines, les malades souffrent moins. Leurs symptômes peuvent être terribles :  perte de force, de raisonnement, risque accru d'autisme, de démence, perte du conjoint, des amis, des situations qui parfois vont jusqu'au suicide. Pour ces patients, trainés de cabinets en hôpitaux, la situation est invivable, d'autant que les maladies vectorielles à tiques comme la maladie de Lyme sont très mal remboursées par la Sécurité Sociale.

Un plan d'action national en septembre

Le Ministère de la Santé promet un plan d'action national contre la maladie de Lyme pour septembre 2016. Les médecins signataires de l'appel attendent des tests de diagnostic plus efficace, l'arrêt des poursuites contre les médecins qui ne suivent pas les recommandations, la prise en compte des récentes données scientifiques sur le sujet, et la création d'unités hospitalières spécialisées.