Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ardèche : l'hôpital de Joyeuse pourra-t-il poursuivre son activité avec aussi peu de médecins ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'hôpital de Joyeuse, en Ardèche, fonctionne avec plusieurs médecins libéraux. Or il n'en reste plus plus que six sur le secteur. Élus et direction de l'hôpital lancent un appel pour recruter des médecins.

L'hôpital de Joyeuse
L'hôpital de Joyeuse - Direction de l'hôpital

C'est un appel solidaire que lancent élus du secteur de Joyeuse et la direction de l'hôpital. Avec seulement six médecins généralistes mais en fait correspondant à quatre équivalent temps plein, l'hôpital a du mal à assurer ses missions et les gens ont du mal à trouver un généraliste. 

Un hôpital qui fonctionne avec la médecine de ville 

L'hôpital de Joyeuse comprend plusieurs établissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Ces EHPAD fonctionnent avec les médecins généralistes libéraux. Le service de médecine de l'hôpital fonctionne lui aussi avec les médecins généralistes libéraux. seul le service de soins de suite et réadaptation (SSR) possède un praticien hospitalier. Or aujourd'hui les médecins de ville sont trop peu nombreux pour assurer tous ces services. Et bien sûr, il n'y a plus assez de médecins libéraux pour assurer les soins de la population. 

Un appel conjoint

Il s'agit donc de recruter des médecins. Or la formule proposée à d'éventuels médecins qui voudraient venir s'installer dans le secteur de Joyeuse est assez souple. Ils pourraient travailler en partie à l'hôpital et en partie en libéral. Il s'agit aussi d'assurer un service à la maison d'accueil spécialisée (MAS) gérée par l'association Béthanie. 

Valgorge, un désert médical

La commune de Valgorge dans le secteur de Joyeuse n'a plus de médecin généraliste. Le maire peut mettre à disposition gratuitement un cabinet et même une maison pour le médecin. Avec cette proposition de temps partagé, le généraliste pourrait aussi travailler en partie à l'hôpital. Tout le monde est conscient ici que les jeunes médecins ne veulent plus exercer seuls et qu'ils ont besoin aussi de temps pour eux sans avoir à assurer les gardes tous les week-end par exemple. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess