Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Ardèche : la clinique Pasteur dément tout projet de fermeture de sa maternité

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Y a t'il des menaces de fermeture de la maternité de la clinique Pasteur de Guilherand-Granges, en Ardèche ? Le syndicat Force Ouvrière s'en inquiète dans un courrier envoyé à l'Agence Régionale de Santé. Mais la direction de la clinique Pasteur dément formellement.

Photo d'illustration maternité
Photo d'illustration maternité © Maxppp - PASCAL BONNIERE

Le syndicat Force Ouvrière de l'hôpital de Privas vient d'envoyer un courrier à l'Agence Régionale de Santé. Il s'inquiète d'abord du sort de la maternité de l'hôpital de Privas : elle pourrait fermer, devenir un centre périnatal de proximité, comme à Die (Drôme). Les femmes ne pourraient donc plus accoucher à Privas. L'administrateur chargé de redresser les comptes de l'hôpital doit faire des propositions à l'Agence Régionale de Santé autour du 20 mars.

Mais Force Ouvrière s'inquiète également de l'offre de soins qui sera proposée aux Ardéchoises si, en plus, la maternité de Guilherand-Granges baissait le rideau. Patrick Trintignac, secrétaire du syndicat, l'a entendu dire à plusieurs reprises : "dans diverses réunions, nous avons appris que la clinique Pasteur chercherait à transférer sa maternité. On se retrouverait donc dans un territoire avec deux maternités, Annonay et Aubenas. Avec la spécificité de notre territoire ardéchois, avec les zones montagneuses, il y a un risque sanitaire pour les mamans." 

La maternité de la clinique Pasteur fait 950 accouchements par an. C'est la première d'Ardèche mais c'est en dessous du seuil de rentabilité qui est estimé à 1100-1200 accouchements par an par la Cour des Comptes.  

Le démenti de la direction de la clinique

La clinique Pasteur dément complètement, par la voix de son directeur Aurélien Thirouard : "je pense que notre maternité trouve historiquement pleinement sa place et son utilité surtout sur le territoire de santé. Il n'y a aucun projet de fermeture de la maternité sur le site Pasteur de Guilherand-Granges." 

Aurélien Thirouard est en fait directeur du pôle Drôme Ardèche du groupe Ramsay générale de santé. Il gère donc Pasteur à Guilherand-Granges, mais aussi la Clinique Générale à Valence et la Parisière à Bourg-de-Péage. Ce dernier établissement a été racheté cet été par le groupe qui a discuté de comment optimiser les services entre ces trois cliniques : "les sujets qu'on est en train d'étudier, c'est : est-ce qu'il y a des opportunités de transferts d'activités depuis la Clinique Générale vers Pasteur ou vers la Parisière. Mais en tout état de cause, ça n'impacte pas du tout la maternité. L'activité maternité restera donc sur la clinique Pasteur de Guilherand-Granges."

Le directeur précise que la maternité de Guilherand-Granges a été labellisée cet été "maternité Amie des Papas" pour sa manière d'impliquer les pères dans tout le processus pré et post naissance. Et il explique qu'il va y avoir des investissements sur la maternité en 2019, notamment pour permettre des accouchements physiologiques, moins médicalisés, plus naturels, comme le réclament de plus en plus les patients.

Guilherand-Granges, en Ardèche - Radio France
Guilherand-Granges, en Ardèche © Radio France - Denis Souilla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu