Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

237 personnes toujours hospitalisées pour cause de Covid-19 en Normandie, toujours en alerte

L'Agence régionale de santé a dévoilé son bilan hebdomadaire pour la Normandie ce vendredi 26 juin. 237 patients sont toujours hospitalisées, contaminées par le coronavirus. Une personne est décédée dans l'Eure. La Normandie reste en vert, mais reste aussi en alerte.

La Normandie subit une recrudescence de cas de Covid-19
La Normandie subit une recrudescence de cas de Covid-19 © Radio France - Stéphane Garcia

Le bilan de l'épidémie de coronavirus en Normandie s'est alourdi, ce vendredi 26 juin, avec le décès d'un patient dans l'Eure. En tout, 631 personnes ont succombé à la maladie dans la région, hôpitaux et Ehpad confondus.

L'indicateur "R0" toujours supérieur au seuil d'alerte

237 personnes sont toujours hospitalisées, un chiffre quasi identique à celui de la veille (238). Dix sont en réanimation (chiffre stable). La Seine-Maritime demeure le département le plus touché, avec 91 hospitalisés, dont 5 en réanimation.

La Normandie continue de pâtir de la résurgence de l'épidémie enregistrée sur son territoire ces derniers jours.  Et si elle reste en vert sur la carte nationale, la région est encore en alerte. Un des indicateurs reste trop élevé : le fameux R0 correspondant au nombre de personnes qu'un cas positif va contaminer.

Celui-ci reste à 1,72, au delà du seuil d'alerte fixé à 1,5. L'Agence régionale de santé précise que cette donnée élevée "doit être appréciée à l'aune des autres indicateurs et s'explique par des opérations de dépistages massives et la détection de plusieurs nouveaux cas groupés dans l'agglomération rouennaise, en cours de gestion."

Le nombre de tests mis à disposition de la population augmentent, avec des opération de dépistage menées dans l'espace public, comme à Caen. En parallèle, l'ARS rappelle à chacun d'être vigilant et respectueux des mesures barrières alors que les chiffres sanitaires traduisent "une circulation virale réelle, mais maîtrisée".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu