Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Occitanie : "baisse nette et claire" annonce l'ARS

L'Agence Régionale de Santé en Occitanie indique une baisse claire du nombre de contaminations par le Covid-19, mais invite à rester vigilants, tout en accentuant la campagne de vaccination.

L'application "AntiCovid" continue de proposer aux usagers d'être alertés et d'alerter en cas d'exposition au Covid-19.
L'application "AntiCovid" continue de proposer aux usagers d'être alertés et d'alerter en cas d'exposition au Covid-19. © Maxppp - Xavier de Fenoyl

Dans son point presse, ce mardi 11 mai, le directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS) Occitanie indique une "baisse nette et claire" de l'épidémie de Covid-19 dans la région, depuis quelques jours. Pierre Ricordeau fait savoir que le taux d'incidence a baissé de 32% en sept jours. Le taux de positivité lui aussi est en chute, de 40%. Le taux moyen régional est de 4%, contre 8,5 semaine dernière. La région vient donc de passer en dessous du seuil d'alerte de 5%.

Les gestes barrières sont un bien précieux que nous ne devons pas dilapider

Interrogé sur la crainte éventuelle d'une nouvelle vague, le directeur de l'ARS Occitanie répond que "les gestes barrières sont un bien précieux que nous ne devons pas dilapider, mais préserver" et qu'il "ne faut pas oublier ce que nous avons appris ces derniers mois". Pierre Ricordeau insiste : "le Covid est toujours là".

Campagne de vaccination qui s'accélère

L'ARS indique par ailleurs que la campagne de vaccination s'accélère et prend de l'ampleur chaque semaine partout en Occitanie.

Il existe à ce jour 180 centres de vaccination dans toute la région. 2,5 millions de doses ont déjà administrées, dont 1,7 million de premières injections. Dans 77,2% des cas, il s'agit du vaccin Pfizer, puis AstraZeneca (15,3%), Moderna (7,1%) et Janssen 0,4%.

Pierre Ricordeau a défendu la politique de vaccination par tranches d'âge, en fonction des publics prioritaires, et a indiqué que dans la région, 78,6% des plus de 65 ans ont déjà reçu une première dose.

Les "doses restantes" pour les plus jeunes

Désormais, les "doses restantes" sont accessibles à toutes les personnes majeures, sans condition d'âge, si des créneaux de vaccination restent vacants la veille au soir. Le directeur de l'ARS explique qu'il n'a aucune idée pour l'instant du nombre de doses que cela pourrait représenter, mais reconnaît que généralement, "il y a peu de rendez-vous disponibles du jour au lendemain", et que donc ces opportunités pour les publics non-prioritaires seront limitées.

Enfin, Pierre Ricordeau assure qu'il n'y a aucun gaspillage de doses dans la région, tant la demande est forte : "on ne jette pas de doses. Si ça a pu se faire, c'est anecdotique".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess