Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Assouplissement des règles dans les maisons de retraite : "C'est un soulagement mais il faut rester vigilants"

-
Par , France Bleu Poitou
La Puye, France

Le directeur adjoint de la maison de retraite de La Puye (Vienne) a expliqué sur France Bleu Poitou qu'"il faut réussir à concilier le principe de vigilance et l'humanité mais le risque est très présent", alors que les résidents peuvent à partir de vendredi 5 juin recevoir plus de visites.

L'intérieur d'une maison de retraite à Vigy (Moselle), le 13 janvier 2020.
L'intérieur d'une maison de retraite à Vigy (Moselle), le 13 janvier 2020. © Radio France - Cécile Soulé

"C'est un soulagement", a exprimé sur France Bleu Poitou vendredi 5 juin Damien Daubisse, directeur adjoint de la maison de retraite de La Puye (Vienne) alors que les règles de visites dans ces établissements s'assouplissent. Ainsi, les résidents pourront recevoir la visite de deux personnes en même temps si celle-ci n'intervient pas dans leur chambre et parfois recevoir dans leur chambre si leur état de santé le permet. De plus, les mineurs seront autorisés à visiter leurs grands-parents et arrières-grands-parents s'ils portent un masque. "Les règles s'assouplissent un petit peu. Toutefois, il faut rester vigilant", nuance-t-il. "Il faut réussir à concilier le principe de vigilance et l'humanité mais le risque est très présent."

On est loin d'être revenus à une situation normale

"Le risque est très présent", a prévenu le directeur adjoint de l'établissement sur France Bleu Poitou, dont la moyenne d'âge des résidents est de 90 ans. "Les personnes que nous accueillons sont fragiles, particulièrement vulnérables et le protocole en vigueur reste strict." Il a tenu à freiner les ambitions trop importantes : "On est loin d'être revenus à une situation normale." Ainsi, les visites ne seront autorisées que sur rendez-vous, avec le port du masque obligatoire et une limitation du nombre de personnes extérieures dans le bâtiment. Le dispositif d'une vitre séparant résidents et visiteurs "reste à privilégier", a-t-il affirmé. 

Ces règles strictes ne sont-elles pas trop dures pour les résidents ? "Le confinement a été très dur à vivre pour eux mais comme pour les gens chez eux", a assuré Damien Daubisse. "On a essayé de limiter au maximum cet impact, grâce à des visios avec les familles." Selon lui, "beaucoup de familles préfèrent encore conserver le dispositif de parois vitrées".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu