Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement assoupli en Ehpad : "les résidents sont ravis de pouvoir retrouver leurs petits-enfants"

-
Par , France Bleu Berry

Le confinement se poursuit dans les Ehpad mais les règles s'assouplissent. À partir de ce vendredi 5 juin, les visites peuvent être effectuées par deux personnes en même temps. Les enfants peuvent à nouveaux rencontrer leurs aïeux tout en respectant les mesures de distanciation sociale.

Des mesures-barrière extrêmement strictes s'appliquent toujours dans les EHPAD pour protéger des résidents particulièrement fragiles à la Covid 19
Des mesures-barrière extrêmement strictes s'appliquent toujours dans les EHPAD pour protéger des résidents particulièrement fragiles à la Covid 19 © Maxppp - Pascal BROCARD

L'Ehpad de Nohant-en-Gout a réussi - et c'est un petit exploit - à passer l'épidémie de Covid-19 sans déplorer un décès parmi les 101 résidents ni une seule contamination. David Baronnet est le directeur de l'Ehpad de Nohant-en-Goût dans le Cher : "Comme tous les Ehpad, nous sommes attentifs aux vagues épidémiques et puis on a la chance d'avoir un médecin coordonateur qui est un ancien chef de service des urgences et qui, par son réseau personnel, avait été sensibilisé très tôt. On a pris très au sérieux dès le début cette épidémie". 

Une épreuve difficile pour tous

Cela n'a pas empêché l'épreuve d'être difficile pour les résidents, les personnels et les familles.  "On a mobilisé plus que d'habitude les équipes pour qu'elles soient attentives aux besoins des résidents pour soutenir leur moral [...] On a dû faire preuve de créativité parce que beaucoup d'animations se passent en collectif. Donc des animations couloirs, beaucoup d'attentions gourmandes..."

Vigilance toujours présente 

Désormais, l'heure est à la décompression mais une décompression mesurée : "Il y a toujours de la vigilance, précise David Baronnet. On sait la gravité que peut avoir le Covid-19 dans un établissement comme le notre." Mais l'attente des familles reste forte même si la majorité accepte désormais mieux les mesures barrière.

David Baronnet précise enfin que le personnel attend désormais les fameuses primes promises par le gouvernement. Des primes méritées selon lui au regard des efforts exceptionnels fournis au plus fort de la crise et qui continuent d'être fournis pour éviter une seconde vague. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu