Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Atteint de sclérose en plaque, un Isérois s'apprête à rallier Paris à Marseille en kayak de mer

vendredi 28 juillet 2017 à 4:10 Par Véronique Pueyo, France Bleu Isère

Géraud Paillot, un Isérois de 47 ans, marié et père de deux enfants, va rallier en kayak de mer Paris à Marseille. Mille kilomètres sur l'eau, alors qu'il souffre depuis 13 ans d'un sclérose en plaque, c'est un véritable défi qu'il veut relever pour donner espoir aux malades comme lui.

Géraud Paillot s'entraine depuis un an
Géraud Paillot s'entraine depuis un an - Aventure Hustive

Grenoble, France

Cela fait un an qu'il se prépare physiquement et qu'il peaufine son projet ! Géraud Paillot a découvert qu'il était atteint de sclérose en plaque voici 13 ans. Une fois le choc du diagnostic passé, il décide de vivre avec sa maladie et redécouvre le sport et le kayak. "C'est un sport adapté pour moi qui ai parfois des problème pour marcher. Ça fait partie de mon équilibre de vie. En on rencontre des gens sympas sur l'eau et plein de beaux paysages !" explique Géraud, dans un grand sourire !

Le sport aide à mieux vivre sa sclérose en plaque - Géraud Paillot, 47 ans, malade depuis 13 ans

Et c'est ainsi qu'est née l'idée de se lancer dans une aventure un peu folle : rallier Paris à Marseille en kayak de mer, en 55 jours. Pagayer 1000 kilomètres sur les fleuves et les canaux de France à la rencontre des malades pour leur montrer qu'on peut vivre avec cette maladie. Aller aussi à la rencontre du grand public pour mieux faire connaitre la SEP, une maladie neuro-dégénérative, qui atteint le cerveau et la moelle épinière, provoquant des troubles de la marche, de l'équilibre, de la vue, de la mémoire.

Géraud est prêt pour ce défi qu'il prépare depuis un an - Aucun(e)
Géraud est prêt pour ce défi qu'il prépare depuis un an - aventure hustive

"Il existe des médicaments pour ralentir la progression de la maladie mais pas de traitement pour la soigner" souligne Géraud. C’est pourquoi son aventure -qu'il a baptisée aventure hustive, comme humaine et sportive- est l'occasion d'organiser une levée de fonds sur Ulule :"Cela m'aide a financer mon voyage et a reverser des dons pour la recherche" précise le kayakiste.

J'ai décidé de pagayer avec ma maladie et pas de ramer contre - Géraud Paillot

Il va également s’arrêter dans plusieurs villes, comme Nevers, valence ou Avignon, pour organiser des conférences. Des amis l'accompagneront aussi sur l'eau. "Mais je serai aussi seul avec moi-même pour aller au bout de mon pari ! je sais qu'il y aura des moments difficiles, mais je suis prêt" lance Géraud qui a fait sienne cette phrase : "La sclérose en plaque , j'ai décidé d'arrêter de ramer contre elle, mais je veux pagayer avec elle et profiter des bons moments que m'offre la vie. C'est un message d'espoir !" conclut Géraud Paillot dans un rire communicatif.

→ Pour aider Géraud Paillot et la recherche contre la sclérose en plaque, vous pouvez faire un don ici.