Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jarville : au centre de vaccination, les soignants en ont marre de mettre la main à la poche

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Depuis le 13 janvier, six infirmiers et médecins libéraux se relaient pour vacciner la population au centre de Jarville, installé à la salle de concert Le Kiosque. Pour s'équiper, ils ont dépensé 8000 euros de leurs fonds propres.

Les professionnels de santé ont déployé des banderoles à l'intérieur du centre
Les professionnels de santé ont déployé des banderoles à l'intérieur du centre - Olivier Babel

Combien de temps vont-ils encore tenir à ce rythme ? Olivier Babel, le coordinateur du centre de vaccination de Jarville, se pose la question : "Je ne sais pas ce qui nous atteindra le plus rapidement : la lassitude ou les soucis financiers...Vraiment, je ne sais pas." Depuis l'ouverture du centre, six infirmiers et médecins libéraux se relaient pour faire fonctionner le site. Ils sont accompagnés de bénévoles, de secouristes et de personnels administratifs envoyés par la municipalité.

Tous les centres gérés par des libéraux autour de Nancy ont eu des besoins : une imprimante, du personnel administratif, des locaux… Et bien souvent, les collectivités locales ont pu y répondre. Mais avec 3 lignes de vaccination, le centre de Jarville requiert des moyens plus importants : "Ce chiffre de 8000 euros sur le centre de Jarville correspond à ce que l’on a du sortir de nos fonds propres. C’est tout une infrastructure, une logistique, c’est du matériel pour assurer une bonne préparation des vaccins : des compresses, de l’alcool…", explique Olivier Babel. 

Les professionnels de santé ont déployé des banderoles à l'intérieur du centre
Les professionnels de santé ont déployé des banderoles à l'intérieur du centre - Olivier Babel

Ce dernier estime que le gouvernement a mis de côté les professionnels libéraux dans le schéma de vaccination : "On commence à avoir l'habitude. On a déjà eu ce cas de figure en mars 2020, puisque rien n'était prévu pour nous pourvoir en matériel lors des premières prises en charge Covid. Et là encore une fois, rien n'a été prévu. On a besoin de réponses claires et rapides", s'agace Olivier Babel. 

Le sénateur de Meurthe-et-Moselle Jean-François Husson partage cet avis. L'élu a visité le centre de Jarville la semaine dernière : "L’Agence régionale de santé, il ne faut pas qu’elle tarde trop à trouver les moyens de financer ce que les professionnels avancent. La régulation doit être faite avec l’ARS, en lien avec les acteurs locaux. Il faut travailler ensemble ! Le sénateur doit s’entretenir prochainement avec l’ARS pour trouver des solutions à ces problèmes de remboursement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess