Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Au CHU de Tours, fini l'anesthésie, place à l'hypnose !

lundi 15 février 2016 à 7:35 Par Fabien Fourel, France Bleu Touraine et France Bleu

Le service de neurochirurgie de l’hôpital Bretonneau de Tours propose désormais l'hypnose lors d'interventions de résections de tumeurs cérébrales. Une première mondiale, et le procédé présente de nombreux avantages et apporte une meilleure précision des opérations.

Les équipes du CHRU de Tours opérent en utilisant l'hypnosédation.
Les équipes du CHRU de Tours opérent en utilisant l'hypnosédation. - Capture d'écran www.chu-tours.fr

Opération très sensible, le retrait d'un Gliome, une tumeur infiltrante du cerveau, demande une participation du patient et donc un éveil de celui-ci pour plus de précision. Cette opération s'effectue au moyen de deux anesthésies pratiquées en début et en fin d'intervention ce qui rend l'intervention compliquée. Mais désormais au CHRU Bretonneau de Tours on a remplacé l'anesthésie par l'hypnose.

Le docteur Eric Fournier, anesthésiste, utilise ce qu'on appelle l'hypnosédation lors de la première phase des opérations et le procédé présente de nombreux avantages.

Opération sur une tumeur du cerveau par les équipes du CHRU de TOURS - Aucun(e)
Opération sur une tumeur du cerveau par les équipes du CHRU de TOURS - CHRU de Tours

Opération sur une tumeur du cerveau par les équipées du CHRU de Tours - Photo ©CHRU de Tours

Nathalie Bichon a été opérée en mai 2015 sous hypnose, pour elle les avantages sont nombreux : il n'y a pas les désagréments habituels de l'anesthésie générale

Nathalie Bichon a été opérée en mai 2015

Mais surtout pour Iliyess Zemourra, l'hypnose permet d'opérer dans des endroits sensibles du cerveaux avec plus de précisions et cette technique limite les risques. 

Ilyess Zemourra est neurochirurgien

Une meilleure précision lors des interventions, des risques diminués mais aussi la possibilité désormais d'opérer les "patients à risques" qui supportent mal les anesthésies générales et à qui on ne pouvais pas proposer, de fait, des "interventions éveillés".Le Docteur Eric Fournier, anesthésiste multiplie les opérations sous hypnose. 

Le docteur Eric Fournier pratique l'hypnosédation

Entre 2011 et 2015, sur 43 patients atteints d'un Gliome, six seulement ont dû être opérées sous anesthésie générale.