Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Au Mans aussi, un manque criant de médecins

-
Par , France Bleu Maine

Trouver un médecin est devenu l'un des grands sujets d'inquiétude. Et pas uniquement en campagne. Au Mans, près des deux tiers des 85 médecins généralistes ont plus de 60 ans. Trop peu de praticiens s'installent pour les remplacer quand ils prendront leur retraite.

Le centre municipal de santé du Mans est installé dans le quartier Pontlieue
Le centre municipal de santé du Mans est installé dans le quartier Pontlieue © Radio France - Yann Lastennet

Le Mans, France

Le Mans en voie de désertification médicale ? La Ville compte à ce jour 85 généralistes, dont près des deux tiers ont plus de 60 ans. Un tiers des médecins actuellement en exercice a même plus de 65 ans. Autrement dit des praticiens susceptibles de prendre leur retraite du jour au lendemain, tout comme les six généralistes qui consultent encore en libéral, alors qu'ils ont passé le cap des 70 ans

Pire encore pour les spécialistes 

Principal problème: le rythme d'installation des nouveaux médecins au Mans est bien loin de compenser les départs. Depuis le début de l'année 2018, seuls cinq praticiens ont rejoint un cabinet libéral. 

ARCHIVE : Au Mans, un centre municipal de santé a ouvert ses portes en mai 2018

La situation est tout  aussi inquiétante pour les spécialistes. Par exemple les gynécologues. Ils sont 25 au Mans dont près de la moitié a plus de 60 ans. Trois d'entre eux ont même plus de 70 ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu