Santé – Sciences

Au Pontet, apprendre les gestes qui sauvent, c'est le premier geste de la citoyenneté

Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse lundi 7 novembre 2016 à 6:20

Initiation aux gestes qui sauvent au Pontet
Initiation aux gestes qui sauvent au Pontet © Radio France - Philippe Paupert

Trente impulsions pour un massage cardiaque ou un genou plié pour la position latérale de sécurité : ces gestes peuvent sauver une vie. Des employées municipales du Pontet les ont appris avec la protection Civile de Vaucluse

Après les attentats de novembre 2015, la campagne "Adoptons les comportements qui sauvent" est la Grande Cause Nationale 2016.

Le ministère de l’Intérieur organise des séances d’initiation de deux heures avec les pompiers, la Croix Rouge, la Protection Civile et tous les acteurs des premiers secours pour apprendre comment alerter les secours, masser, défibriller et traiter les hémorragies.

Chaque minute compte. Lors d'accidents, ces gestes d'urgence peuvent sauver des vies sur la route, au bord des piscines ou au travail.

"Si une dentition pourrie vous répugne, ne faites pas le bouche-à-bouche ! Continuez le massage cardiaque" Aurélie, formatrice de la Protection Civile

Au Pontet, les employées municipales ont appris avec la Protection Civile comment pratiquer une massage cardiaque ou placer une victime en position latérale de sécurité. Aurélie la formatrice de la Protection Civile a compté sur un mannequin les trente impulsions du massage cardiaque, plier le genou d'une victime en PLS.

Elle a aussi rassuré : "si une victime a une dentition trop pourrie qui vous répugne ou si la mâchoire est abîmée par l'accident, ne faites pas le bouche-à-bouche ! Continuez le massage cardiaque".

"La première assistance, c'est le premier geste de la citoyenneté". Magali, employée municipale au Pontet formée aux gestes qui sauvent.

Les employées municipales du Pontet apprécient cette formation car elles travaillent dans les écoles et "l'intervention peut être vitale auprès des élèves. Cette formation est indispensable". Magali insiste sur la notion de citoyenneté des gestes qui sauvent : "la première assistance, c'est aussi le premier geste de citoyenneté".

Magali: "La première assistance, c'est le premier geste de la citoyenneté"

Initiation aux gestes qui sauvent au Pontet - Radio France
Initiation aux gestes qui sauvent au Pontet © Radio France - Philippe Paupert