Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Au secours, le pollen d’ambroisie revient !

jeudi 20 août 2015 à 18:34 Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire

Comme chaque année en août, les personnes sensibles vivent un nouveau calvaire.

ambroisie carte
ambroisie carte © @airrhonealpes

Le pollen de cette plante est extrêmement allergène, il provoque au mieux des éternuements et au pire de véritables crises d'asthme accompagnées parfois de crises de sévères crises d’eczéma.  On rentre de plein fouet dans la période difficile comme nous le rappelle Samuel Monnier, technicien du RNSA, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique.

plan d'ambroisie - Radio France
plan d'ambroisie © Radio France

Les premiers pollens ont étés repérés, on devrait atteindre le pic début septembre. C’est un véritable fléau  pour la santé publique. L’observatoire régional de la santé estime à 280 000 le nombre d'allergiques en Rhône Alpes. Et ces allergies récurrentes chaque année entre Août et Octobre occasionnent plus de 15 millions d'euros  de dépenses de soins . C'est la vallée du Rhône , de la Bourgogne jusqu’au Midi, qui est aujourd’hui la plus touchée, mais la diffusion de la plante s'étend chaque année un peu plus aux départements voisins. Il n'y a pas 50 façons de faire diminuer les allergies, il faut arracher la plante avant qu’elle ne puisse émettre son pollen. Si ça marche plutôt bien depuis longtemps dans la vallée du Rhône , ou la population participe au repérage et à l’arrachage des plants d ambroisie , la lutte préventive a encore du chemin à faire ici dans la Loire et la Haute Loire. Tout est pourtant fait pour ancrer cette habitude, il y a aujourd’hui un site internet :3w.signalement-ambroisie.fr,  des applications pour Smartphone et même des référents dans les communes. Mais le réflexe n’est pas encore pris. Pour ceux qui sont sensibles, il existe des traitements antihistaminiques, mais quelques conseils simples aussi peuvent vous éviter les désagrément, par exemple, ne pas rouler fenêtres ouvertes, changer souvent de vêtements et se laver les cheveux tous les soirs.