Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aucun cas de coronavirus pour l'instant au Pays basque

-
Par , France Bleu Pays Basque

Sept ou huit personnes étaient confinées chez elle, car les médecins se demandaient si elles étaient atteintes de coronavirus. Des examens ont été effectués et pour le moment, il n'y a aucun cas avéré.

Les prélèvements ont été effectués à l'Hôpital de Bayonne.
Les prélèvements ont été effectués à l'Hôpital de Bayonne. © Radio France - Jacques Pons

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé, ce vendredi soir, qu'il y avait 19 nouveaux cas de coronavirus en France, portant à un total de 57 le nombre de personnes atteintes de la maladie sur le territoire. Aucun de ces patients ne se trouvent au Pays basque.

Invité de France Bleu Pays Basque ce vendredi matin, le docteur Marc-Olivier Vareille, médecin infectiologue au Centre hospitalier de la côte basque à Bayonne, avait expliqué que sept ou huit personnes étaient confinées chez elles, car elles avaient des symptômes qui laissaient penser qu'elles pouvaient avoir attrapé le coronavirus. Une série d'examens a été effectuée.

Un cas dans les Landes

Mais la maladie se répand. Il y a notamment un cas chez nos voisins, dans les Landes : une jeune femme, dont l'état n'inquiète pas pour le moment les médecins. D'ailleurs, ce vendredi soir, elle n'était toujours pas hospitalisée, et devait rester chez elle, porter un masque, et éviter tout contact.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a d'ailleurs expliqué ce vendredi soir qu'"une nouvelle étape de l'épidémie est franchie". "Nous sommes passé au stade 2, c'est-à-dire que le virus circule sur le territoire", et qu'il faut maintenant freiner sa diffusion. Le ministre qui recommande donc maintenant d'éviter de se serrer la main et qui rappelle qu'il faut se laver les mains régulièrement dans la journée et appeler le 15 en cas de symptômes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu