Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Plan autisme : au moins 340 millions d'euros prévus sur cinq ans

jeudi 5 avril 2018 à 12:55 - Mis à jour le jeudi 5 avril 2018 à 13:18 Par la rédaction et Bénédicte Courret, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Au moins 340 millions d'euros prévus sur cinq ans : le président Emmanuel Macron a annoncé un renforcement des investissements dans la recherche sur l'autisme à Rouen. Le 4e Plan pour l'autisme est au cœur du déplacement présidentiel organisé ce jeudi au CHU de Rouen.

Emmanuel Macron a visité une unité de détection précoce de l'autisme au CHU de Rouen ce jeudi.
Emmanuel Macron a visité une unité de détection précoce de l'autisme au CHU de Rouen ce jeudi. © Maxppp - CHRISTOPHE ENA / POOL

Rouen, France

Au moins 340 millions d'euros prévus sur cinq ans. Après avoir visité une unité spécialisée de dépistage de l'autisme et une crèche qui accueille des enfants autistes à Rouen, Emmanuel Macron a annoncé son intention de "renforcer [nos] investissements en matière de recherche" ce jeudi 5 avril 2018. "On va investir dans la santé, c'est essentiel. Il y a des réorganisations à faire", a répondu le président Emmanuel Macron aux personnels de santé du CHU de Rouen. "Pour moi, l'autisme, c'est une cause essentielle. Pour beaucoup de familles, ce sont des vies qui sont bouleversées. Le cœur de ce que nous voulons faire, c'est de renforcer nos investissements en matière de recherche", a insisté le président de la République. Le 4e Plan pour l'autisme est au cœur de la visite présidentielle de ce jeudi à Rouen. 

Un "forfait de remboursement" pour les dépistages

Selon l'AFP, le président de la République a évoqué la mise en place d'un "forfait de remboursement pour les parents à partir du 1er janvier 2019" pour les dépistages, dans le cadre de la "stratégie autisme". Le Premier ministre, Edouard Philippe, détaillera la mise en place concrète de ce Plan ce vendredi. Selon l’Inserm, en 2012, 100.000 jeunes de moins de 20 ans étaient atteints d’un trouble autistique en France. La Journée mondiale de l'autisme était célébrée le 2 avril dernier. Emmanuel Macron était accompagné ce jeudi d'Agnès Buzyn, ministre de la santé, de Sophie Cluzel, secrétaire d'état chargée des personnes handicapées et de son épouse Brigitte Macron. 

Environ 300 manifestants étaient rassemblés devant l'hôpital pendant le déplacement présidentiel. Personnels hospitaliers, étudiants, cheminots ou retraités venus faire valoir des revendications liées aux réformes gouvernementales en cours.